Hérault: un récidiviste flashé à 252 km/h sur l'A750

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Hérault: un récidiviste flashé à 252 km/h sur l'A750

Publié le 23/10/2018 à 09:40 - Mise à jour à 09:44
©Norbert Nagel/Wikimedia Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme de 24 ans a été flashé à 252 km/h au volant de sa voiture alors qu'il circulait sur l'A750 à hauteur de Gignac (Hérault) samedi soir. Les gendarmes n'ont pas réussi à le rattraper mais il a finalement été interpellé.

Il pensait certainement être seul sur l'A750 samedi 20 vers 22h45. Un automobiliste de 24 ans a été flashé à 252 km/h à hauteur de Gignac, dans l'Hérault. Lorsqu'ils ont constaté le large excès de vitesse du coupé BMW, les gendarmes se sont engagés sur l'autoroute dans le but de l'arrêter.

Mais la grosse cylindrée allait tellement vite qu'ils n'ont pas pu l'intercepter, bien que les gendarmes aient manifesté leur présence à de nombreuses reprises.

Heureusement le chauffard a croisé un autre groupe de gendarmes au niveau d'un rond-point à Juvignac. Les militaires ont finalement découvert la BMW dans une zone résidentielle proche de là, selon France Bleu Hérault.

A voir aussi: Un automobiliste flashé à plus de 900 km/h

Ils ont alors saisi la voiture et ont fait parvenir une convocation au fuyard par le biais de l'un de ses proches.

Le lendemain , dimanche 21, vers 15h , l'homme s'est finalement rendu de lui-même à la gendarmerie. Il a rapidement été placé en garde à vue et a reconnu les faits. Il s'est avéré que le jeune homme était un récidiviste déjà connu pour des infractions d'alcoolémie au volant et refus d'obtempérer.

Il est cette fois poursuivi pour mise en danger de la vie d'autrui, excès de vitesse et refus d'obtempérer en récidive. Il devrait être jugé en dans les jours prochains.

A lire aussi:

Radars: le nombre d'amendes en hausse avant même les 80km/h

Un mois après les débuts du 80 km/h, le nombre de morts sur les routes continue de baisser

Isère: pressé d'aller au parc d'attractions, il est flashé à 250 km/h

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le chauffard qui roulait à 252 km/h sur l'A750 s'est finalement rendu aux gendarmes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-