Il bat sa copine jusqu'au sang et tue son fils avant de se suicider

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Il bat sa copine jusqu'au sang et tue son fils avant de se suicider

Publié le 25/10/2018 à 16:05 - Mise à jour à 16:22
© NIKLAS HALLE'N / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

En Angleterre, un homme a battu sa copine si violemment en août dernier qu'elle avait le visage en sang après le drame. Arrêté pour cette agression, il a été libéré sous caution et est revenu tuer le fils de son ex, avant de se suicider.

"Nos vies sont foutues à jamais". Un homme vivant dans le comté de Staffordshire (centre de l'Angleterre) a mis fin à ses jours récemment après avoir assassiné le fils de sa copine qu'il avait battue jusqu'au sang quelques semaines avant.

Robert Goodwin était en couple avec Tania Morris depuis cinq ans et n'avait jamais levé la main sur elle. Mais un jour, en août dernier, dans une explosion de rage, il l'a frappée si fort que ses yeux ont failli exploser.

Il lui a aussi brisé une poupée en porcelaine sur le crâne, lui causant une plaie béante sur le dessus de la tête et lui laissant le visage ensanglanté.

La raison de sa colère? Tania avait oublié la nourriture à emporter, qu'ils venaient d'aller acheter au fast-food, dans le taxi qui les a ramenés à la maison.

Il a été arrêté pour cette violente agression mais la justice britannique l'a libéré sous caution en attente de son procès. Et durant sa liberté conditionnelle, l'homme est allé tuer le fils de Tania, Nathan (19 ans), pour une raison inconnue.

Lire aussi: il bat à mort son ex-copine à coups de pierre pour gagner un petit-déjeuner

Le jeudi 11 octobre dernier, le corps de Robert Goodwin a été retrouvé à côté de celui de Nathan. Il s'était suicidé juste après l'avoir assassiné.

Mardi 23, Vivianne Morris, la mère de Tania, et grand-mère de Nathan, a témoigné du calvaire que sa famille traverse depuis le drame auprès du site The Sun. Elle réclame des comptes à la justice britannique qui aurait dû selon elle placer Robert Goodwin en détention provisoire pour tentative de meurtre.

Pour dénoncer l'horreur dont sa fille a été victime, et faire réagir les autorités, Vivianne Morris a même décidé de rendre publique les photos choquantes de son visage juste après la terrible agression du mois d'août.

Les investigations se poursuivent pour comprendre ce qu'il s'est passé le 11 octobre dernier. La police a lancé un appel à témoins.

Et aussi:

Il bat à mort le fils de sa maîtresse et commandite le meurtre de cette dernière

Il se bat avec ses voisins et sort une tronçonneuse pour les attaquer

Nord: il mord un homme jusqu'au sang pour lui voler son scooter

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme a battu sa copine jusqu'au sang et a même failli lui crever les yeux en août dernier. Plus tard, il a tué son fils et s'est suicidé.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-