Il blesse grièvement sa mère au couteau et se fait lyncher par des proches

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il blesse grièvement sa mère au couteau et se fait lyncher par des proches

Publié le 20/02/2019 à 17:38 - Mise à jour à 17:47
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme de 23 ans a été roué de coups par des proches à Elbeuf dans la nuit de mardi 19 à ce mercredi 20. Il venait de poignarder sa mère. 

L'intervention des forces de l'ordre a mis fin au lynchage. Un jeune homme de 23 ans a grièvement blessé sa mère à Elbeuf en Seine-Maritime dans la nuit de mardi à ce mercredi. La victime a reçu plusieurs coups de couteau. Des proches ont roué de coups son fils dans le but de se faire justice eux-mêmes.

Les faits sont rapportés par France Bleu Normandie qui précise que le fait divers a eu lieu peu avant 3h du matin. Les fils et la mère, âgée de 64 ans, ont eu une violente dispute pour un motif encore inconnu. Cette dernière a dégénéré au point que le jeune homme s'est saisi d'un couteau et a porté plusieurs coups à sa parente à la tête, aux bras et à la main.  .

"La femme a été transportée à l'hôpital des Feugrais dans un état critique. Son pronostic vital est engagé. Une autre femme - probablement la tante - a aussi reçu quelques coups de couteau mais ses jours ne sont pas en danger", précise la radio.

Lire aussi - Il tue sa femme, fracasse le crâne de son bébé contre un mur et tente d'étrangler sa mère

Arrivées sur place, les forces de l'ordre ont découvert que des proches de la victime et des jeunes quartiers étaient en train de lyncher l'agresseur qu'ils avaient ligoté. Ce dernier a été violemment frappé. Les policiers ont réussi à disperser l'attroupement et à conduire le suspect à l'hôpital avant qu'il ne soit placé en garde à vue.

La brigade criminelle de la sureté départementale a été chargée de l'enquête et devra faire toute la lumière sur cette sombre affaire.

Voir:

En fuite après avoir massacré sa mère à la hache et bu son sang

Un jeune homme jugé à Tarbes pour le meurtre de sa mère adoptive

Le crâne fracassé par le violeur de sa mère, un ado meurt après une longue agonie

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un jeune homme de 23 ans a poignardé sa mère à Elbeuf dans la nuit de mardi 19 à ce mercredi 20.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-