Il lui coupe le doigt à la machette pour une dette de drogue de 10 euros

Il lui coupe le doigt à la machette pour une dette de drogue de 10 euros

Publié le 11/10/2018 à 09:57 - Mise à jour à 10:08
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un individu d'une vingtaine d'années doit être jugé début novembre pour avoir attaqué à la machette un jeune homme et lui avoir notamment tranché un doigt, fin septembre à Perpignan. Il lui reprochait une dette de 10 euros vieille de trois ans.

L'auteur des coups lui-même n'a pas réussi à justifier devant les enquêteurs son déchaînement de violence. La dette de 10 euros ne semble en effet pas pouvoir à elle seule expliquer pourquoi cet individu a été jusqu'à trancher à la machette le doigt de son débiteur.

Les faits opposants deux jeunes hommes d'une vingtaine d'années chacun remontent au 27 septembre dernier. Le premier sortait du centre de formation de la CCI de Perpignan. Il était attendu par une veille connaissance. Un individu qu'il avait recroisé quelques temps auparavant et qui lui avait alors réclamé les 10 euros qu'il lui devait, rapporte L'Indépendant.

Une dette à laquelle l'individu semblait tenir puisqu'elle remontait à trois ans. Elle n'aurait pas pu être honorée tout simplement parce que le créancier de l'affaire se trouvait en prison.

Voir: Rouen - un jeune homme violemment agressé à la machette

La rencontre a rapidement dégénéré et l'homme venu chercher son argent a alors sorti une machette de son véhicule. Le second jeune homme s'est défendu à coups de casque avant de prendre la fuite. Mais il a chuté et son agresseur lui a alors asséné deux coups de machette, l'un le touchant à la jambe, et l'autre lui sectionnant le pouce. L'assaillant a ensuite pris la fuite en voiture.

La victime s'en est cependant relativement bien tirée dans cette affaire. Une étudiante présente sur les lieux a en effet eu le bon réflexe de ramasser son doigt et de le conserver correctement dans un récipient réfrigéré. Il a donc pu lui être greffé après son hospitalisation.

Interpellé, le jeune homme a fait l'objet d'une procédure de comparution immédiate mardi 9 mais l'audience a finalement été reportée au 7 novembre.

Les agressions avec arme sont punissables de cinq and de prison lorsqu'elles ont entraîné une ITT de plus de huit jours, 15 ans lorsqu'elles ont entraîné une infirmité permanente.

Lire aussi: Toulouse: un homme agressé à la machette et à la barre de fer

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le pouce tranché de la victime a pu lui être greffé après avoir été récupéré par un témoin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-