Jugé pour avoir eu 8 enfants avec ses belles-filles qu'il violait

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Jugé pour avoir eu 8 enfants avec ses belles-filles qu'il violait

Publié le 03/10/2018 à 10:03 - Mise à jour à 10:08
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme âgé de 45 ans est jugé en Flandre, en Belgique, pour le viol de ses trois belles-filles. Les faits remontent aux années 1990, alors que celles-ci étaient encore mineures. Huit enfants sont nés de ces viols.

Elles étaient toutes mineures lorsque les faits ont débuté. Un homme est jugé depuis lundi 1er octobre en Flandre, en Belgique, pour le viol de ses trois belles-filles. Les faits ont débuté dans les années 1990 et ont duré de longues années selon les plaignantes.

Elles étaient mineures lorsque le compagnon de leur mère a commencé à abuser d'elles. Pourtant, elles ont gardé le silence jusqu'en 2017, année où l'une d'entre elles a fini par alerter la police.

A ce moment, l'une des sœurs était enceinte de son cinquième enfant. Sudinfo a par ailleurs indiqué que les trois sœurs avaient accouché de huit enfants, tous issus des viols de leur beau-père. La mère de famille était bien consciente de l'horreur que ses filles vivaient mais ne trouvait pas la force de parler selon son avocat.

A voir aussi: Le père incestueux "immature" violait sa fille - "Comment s'opposer à son papa?"

"Monsieur se rendait dans la chambre des sœurs jumelles et fermait la porte à clé derrière lui. La mère était paralysée par la peur. Elle-même a été sévèrement maltraitée plusieurs fois devant les yeux de ses enfants. Je n'entrerai pas dans les détails", a confié le défenseur de la plaignante.

En plus de huit enfants nés de ces agressions, les victimes ont assuré avoir dû avorter plusieurs fois. L'une des adolescentes n'avait que 14 ans lorsqu'elle a avorté pour la première fois.

De son côté le beau-père nie avoir commis des viols et assure que chacune des relations sexuelles étaient consenties. "J’étais jeune quand j’ai couché avec elles, il n’a jamais été question de viol", s'est-il défendu. Le jugement sera rendu le 30 octobre prochain.

A lire aussi:

Inceste, pédophilie et proxénétisme: un couple devant le tribunal de Coutances

A 13 ans, accusé de 22 viols et agressions sexuelles sur des mineurs

Une jeune femme de 22 ans violée en pleine rue à Clermont-Ferrand

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le beau-père assure de son côté n'avoir jamais violé ses belles-filles.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-