La police tire au Taser sur un étudiant qui résiste à son arrestation

La police tire au Taser sur un étudiant qui résiste à son arrestation

Publié le 03/10/2018 à 09:55 - Mise à jour à 10:00
©Etha Miller/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La presse britannique rapporte une affaire où la force policière semble disproportionnée à la situation: pour renvoyer de son établissement un étudiant qui avait commis des actes répréhensibles, la police a utilisé un Taser sur le jeune homme de 17 ans désarmé, sous les hurlements des témoins.

L'affaire a fait le tour des médias britanniques: un jeune homme de 17 ans a été brutalement arrêté dans l'enceinte d'un établissement scolaire par des policiers qui n'ont pas hésité face à sa résistance –sans arme et alors que les agents étaient supérieurs en nombre– à utiliser un Taser devant de nombreux témoins.

La scène se déroule dans l'enceinte du Middlesbrough College –un établissement universitaire du nord-est de l'Angleterre– en début d'après-midi. Le jeune homme, dont l'identité n'a pas été divulguée, aurait provoqué une "nuisance" qui n'a pas été détaillée et se voit donc ordonné par les forces de l'ordre de quitter les lieux, ce qu'il refuse visiblement. Des hommes de la police tente alors de le saisir et de le traîner mais l'étudiant se défend en couvrant les agents d'insultes.

Soudain, un agent tire avec son pistolet à impulsion électrique sous les yeux des étudiants et des enseignants présents qui se mettent à hurler en voyant le suspect s'effondrer d'un coup (voir ici la vidéo, attention les images peuvent choquer). Si les forces de l'ordre britanniques assurent que le jeune homme "ne souffre d'aucun effet secondaire" des décharges électriques qui lui ont été infligées, l'usage du Taser semble cependant disproportionné considérant que le suspect aurait pu être éjecté manu militari par les policiers qui ont préféré lui tirer dessus.

Voir aussi - Etats-Unis: la police utilise un Taser contre une femme de 87 ans qui coupait des pissenlits (video)

Un porte-parole de l'établissement a confirmé que c'est "le personnel du collège" qui "a appelé la police"  et a estimé que les forces de l'ordre ont "traité l'incident avec rapidité et de la manière qu'elles estimaient appropriée".

Lire aussi:

Agression au cri de "Allah akbar": l'homme tué au Taser par les gendarmes

Drôme: un adolescent armé d'un taser interpellé dans son lycée

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police a tiré au Taser sur le jeune homme de 17 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-