Les corps en décomposition d'un couple et de leur fille handicapée découverts

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les corps en décomposition d'un couple et de leur fille handicapée découverts

Publié le 26/04/2019 à 18:02 - Mise à jour à 18:16
© PHILILPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le corps de deux octogénaires et de leur fille ont été retrouvés à leur domicile de Nantes en état de décomposition, jeudi 25. C'est l'odeur qui a alerté les voisins.

La piste criminelle ne serait pas privilégiée, et c'est à cause d'un strict isolement social que les corps de trois membres d'une même famille n'ont pas été découverts avant que l'odeur n'alerte les voisins.

Le drame s'est noué à Nantes, dans une maison située près du campus universitaire. Celle-ci était habitée par un couple d'octogénaires que les voisins ne croisaient que brièvement, ceux-ci ne sortant que très rarement, selon les témoignages recueillis par Ouest-France.

Voir: Ile-de-France - un nouveau corps repêché, la piste criminelle privilégiée

Jeudi soir, certains d'entre eux ont donné l'alerte en raison d'une odeur pestilentielle. Les secours, après avoir pénétré dans les lieux, ont découvert les corps en état de décomposition avancée du mari et de la femme, respectivement âgés de 84 et 82 ans, mais aussi de celui de leur fille handicapée, âgée d'une cinquantaine d'années.

"Il n’y avait ni trace de lutte ou de sang. La maison était close", ont fait savoir les enquêteurs. La piste criminelle serait donc écartée, mais la simultanéité des décès soulève cependant des questions. Des autopsies doivent être réalisées pour tenter de définir les causes de la mort de chacun des trois membres de la famille. Selon les premiers éléments relevés, les deux octogénaires auraient souffert de gros problèmes de santé.

"La femme nourrissait ses chats et rentrait tout de suite. Les fenêtres étaient toujours fermées. Depuis huit ans qu’on habite ici, nous n’avons jamais vu leur fille. Je pensais d’ailleurs qu’ils vivaient seuls, sans enfant", a témoigné une voisine.

Lire aussi:

Un père et ses deux fillettes retrouvés morts à leur domicile

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La piste criminelle ne serait pas privilégiée suite à la découverte des trois corps.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-