Loiret: battue et poignardée à mort sous les yeux de sa petite fille de 4 ans

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Loiret: battue et poignardée à mort sous les yeux de sa petite fille de 4 ans

Publié le 24/12/2018 à 09:15 - Mise à jour à 09:17
©Morebyless/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Dimanche, une femme de 30 ans a été assassinée à Pannes dans le Loiret, sous les yeux de sa petite fille. Le principal suspect, arrêté, est l'ancien compagnon de la victime.

Le crime est atroce et il s'est déroulé sous les yeux d'une enfant qui a vu sa mère brutalement mise à mort. Une femme de 30 ans a été assassinée à son domicile dimanche 23 au matin devant sa petite fille. Son ancien compagnon est le principal suspect.

Les faits se déroulent à Pannes dans le département du Loiret. Il est 7h30 environ lorsque l'agresseur s'introduit au domicile de la malheureuse victime en cassant une vitre. L'homme se dirige alors vers la trentenaire et commence à la frapper à mains nues. Puis, il sort un couteau et poignarde la mère de famille.

Selon les éléments communiqués par le procureur de la République de Montargis, il y a eu au moins un coup de couteau au niveau du dos qui est à l'origine du décès de la jeune femme. L'agresseur a ensuite pris la fuite. L'ensemble de la scène s'est déroulée devant la petite fille de la victime, âgée de quatre ans, qui a vu dans le détail sa maman se faire massacrer par son bourreau.

Lire aussi - Ariège: une femme âgée poignardée à mort

L'agresseur présumé n'en est pas resté là. Après avoir tué la jeune femme, il s'est rendu en voiture au domicile des parents de cette dernière mais a pris la fuite avant de commettre d'autres actes. A 16h, il a été interpellé dans un hôtel de Nemours, en Seine-et-Marne. Le suspect âgé de 32 ans est l'ancien compagnon de la victime. Il n'a pas été précisé s'il était le père de l'enfant. L'homme avait été condamné au cours de l'été à un an de prison dont six mois ferme pour des violences conjugales contre sa compagne. Il était suivi dans le cas d'une mise à l'épreuve en lien avec son sursis ce qui ne l'a pas empêché de tuer celle qu'il brutalisait déjà.

UN autre homme a été arrêté et placé en garde à vue pour recel de malfaiteur. Il est soupçonné d'avoir conduit le suspect en voiture jusqu'à Nemours.

Voir aussi:

Marseille: poignardé à mort pour une place de parking handicapée

Yonne: elle refuse de faire l'amour, il la poignarde à mort

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La victime a été poignardée à mort.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-