Mios: un enfant de trois ans se noie dans une piscine

Mios: un enfant de trois ans se noie dans une piscine

Publié le 03/06/2019 à 08:08 - Mise à jour à 08:11
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le petit garçon s'est noyé dimanche 2 dans la piscine familiale, à Mios. Il aurait brièvement échappé à la surveillance de ses parents. Une enquête a été ouverte. 

Avec les beaux jours et les fortes chaleurs, viennent aussi les tragiques faits divers de noyade d'enfants dans des piscines privées ou publiques. Un petit garçon de 3 ans est mort noyé dans une piscine privée, dimanche 2 au domicile familial à Mios, près du Bassin d'Arcachon en Gironde. Il aurait brièvement échappé à la surveillance de ses parents.

Selon France 3 Nouvelle-Aquitaine, la petite victime a été sortie de l'eau par sa mère qui a immédiatement prévenu les secours. Rapidement arrivés sur place, les pompiers ont tout tenté pour ranimer le petit garçon, en vain.

Le procureur de Bordeaux a décidé d'ouvrir une enquête et de transférer le corps du garçon à l'Institut médico-légal pour analyses. Les circonstances exactes de l'accident restent à déterminer.

Lire - Noyades d'enfants en hausse: l'apprentissage dès la maternelle comme solution

L'agence sanitaire Santé publique France, dans son enquête Noyades 2018 (portant sur la période 1er juin-30 août), avait noté une augmentation du nombre de noyades accidentelles chez les enfants de moins de 6 ans par rapport à l'enquête précédente en 2015 (332 contre 180), mais un nombre stable de noyades suivies de décès (22 contre 23). Elle relevait que 77% de ces décès ont lieu dans la piscine familiale.

Si le nombre d'accidents non fatals augmente tant, ce peut être en partie dû à "des conditions climatiques en termes de températures et d’ensoleillement particulièrement favorables à la baignade, et pour partie par une amélioration du système de surveillance sanitaire des noyades". 

Voir aussi:

Haute-Saône: un petit garçon de 3 ans sauvé de la noyade par son chien

Noyade d'un enfant à Châteauroux: prison avec sursis pour les surveillants

Gironde: un père se tue en tentant de sauver son fils de la noyade

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le petit garçon s'est noyé dimanche 2 dans la piscine familiale, à Mios.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-