Nantes: ils rentrent de congés et découvrent un homme dans leur lit

Nantes: ils rentrent de congés et découvrent un homme dans leur lit

Publié le 25/09/2018 à 11:40 - Mise à jour à 11:55
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

En rentrant chez eux lundi, un couple de Nantais a découvert un squatteur couché dans leur lit. L'homme s'était introduit là pendant les vacances des propriétaires.

Les propriétaires des lieux en sont quitte pour une belle frayeur. De retour de trois semaines de vacances, un couple de Nantais a eu la désagréable surprise de découvrir un homme allongé dans le lit de leur chambre lundi 24 peu avant 2h du matin.

Selon Ouest-France, qui révèle l'information, le squatteur a immédiatement pris la fuite à la vue des propriétaires du logement situé allée Jean-Bart dans le centre-ville de la cité ligérienne. Mais le plus stupéfiant n'a pas encore eu lieu.

Lire aussi - Nantes: le cambrioleur surpris nu devant un film porno

En effet, alors que le couple se remet de ses émotions, un second individu se présente au domicile des victimes. Avec un aplomb certain, il demande aux propriétaires de bien vouloir restituer le téléphone portable que le premier individu a oublié d'emporter dans sa fuite. Le couple décide alors d'appeler les forces de l'ordre.

Les deux hommes de 18 et 22 ans ont été interpellés et placés en garde à vue dans la foulée. "Le plus âgé avait rencontré la locataire du studio adjacent, dont une porte communique avec l’appartement des victimes. Cette dernière, actuellement étudiante à Montpellier, lui avait donné l’autorisation de séjourner chez elle", précise le quotidien. Pour autant, elle a tenu à préciser qu'elle n'avait en aucun cas autorisé les deux compères à squatter chez ses voisins.

L’homme de 22 ans a fait l’objet d’un rappel à la loi après avoir expliqué qu'il avait forcé la porte entre les deux appartements. Le plus jeune n’étant venu à l’appartement que pour récupérer des affaires de son ami, rien n’a été retenu contre lui.

Voir:

Un gang de cambrioleurs de bars-tabacs démantelé

Paris - la police retrouve un cambrioleur mort dans une cheminée

Rennes - la préfecture de région cambriolée par des fêtards, le portrait d'Emmanuel Macron volé

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un couple de Nantais a découvert un squatteur couché dans leur lit.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-