Nantes: pour de l'argent de poche, ils cassent tout dans leur foyer

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Nantes: pour de l'argent de poche, ils cassent tout dans leur foyer

Publié le 27/04/2018 à 07:30 - Mise à jour à 07:35
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans la nuit de mercredi à jeudi à Nantes (Loire-Atlantique), plusieurs pensionnaires d'un foyer pour mineurs étrangers se sont mis à casser des vitres, des meubles et des ordinateurs à la suite d'une décision du conseil départemental. Et ce, en raison d'un problème lié à l'argent de poche.

Révolte dans un foyer pour mineurs étrangers à Nantes (Loire-Atlantique). Dans la nuit de mercredi 25 à jeudi 26, plusieurs des pensionnaires se sont mis à casser des vitres, des meubles et des ordinateurs à la suite d'une décision du conseil départemental. Ils ont appris qu'une partie de l'argent de poche qu'ils recevaient chaque mois serait bientôt transformée en paniers repas. Ils recevront donc désormais 60 euros au lieu des 300 euros habituels.

Et ce, car les responsable du foyer ont remarqué depuis un petit moment que l'argent donné n'était pas utilisé à des fins alimentaires mais servait à d'autres achats, moins légaux. C'est pourquoi, ils ont pris la décision de faire remonter l'information.

Suite à l'annonce de cette nouvelle, certains se sont donc rebellés et ont fait preuve de violence, forçant les forces de l'ordre à intervenir. A leur arrivée, ils ont été accueillis par des jets de projectiles mais sont finalement parvenus à rétablir l'ordre au sein de l'établissement. Aucun blessé n'est à déplorer.

Lire aussi - Essonne: arrestation de cambrioleurs mineurs, le plus jeune a 9 ans

Au total, sept jeunes ont été placés en garde à vue et seront convoqués mi-juillet devant le juge des enfants. Selon les informations rapportées par France bleu, le directeur du foyer a déposé plainte tandis que la sécurité du foyer a été renforcée.

A noter que l'établissement est gérer par l’association Saint-Benoît-Labre qui lutte contre l’exclusion des personnes en difficultés sociales et professionnelles et vient en aide aux plus démunis. Comme le mentionne le site Internet, son personnel salarié et ses bénévoles les accompagnent et mettent en place avec eux les actions les plus adaptées, les parcours les plus pertinents, afin de permettre leur retour dans le droit commun, la santé, le logement, l’emploi.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des mineurs se sont rebellés dans un foyer à Nantes.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-