Nudité et masturbation: des jeunes filles enregistrées à leur insu par un pervers sur Skype

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Nudité et masturbation: des jeunes filles enregistrées à leur insu par un pervers sur Skype

Publié le 30/04/2018 à 13:01 - Mise à jour à 13:07
© DAMIEN MEYER / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le tribunal correctionnel de Toulouse a condamné un homme de 37 ans à de la prison ferme pour avoir enregistré à leur insu des femmes qui se déshabillaient ou se masturbaient lors d'échanges en ligne. Le pervers commençait aussi à s'intéresser aux très jeunes filles.

"Il faut que je me fasse soigner". C'est l'aveu lâché par l'accusé qui a comparu devant le tribunal correctionnel de Toulouse pour la détention de plus de 100.000 images et 10.000 vidéos de mineurs qu'il avait piégé sur Internet.

Selon La Dépêche du Midi qui rapporte les faits le suspect a été arrêté le 27 mars 2017 après avoir été piégé par un faux profil de jeune fille géré par les gendarmes chargés de traquer les cyber-prédateurs.

En enquêtant sur cet homme de 37 ans, habitant à Cugnaux (Haute-Garonne), les gendarmes vont découvrir chez lui une véritable collection de quatre ans de perversité en ligne. Des vidéos et des photos que l'homme enregistrait lui-même en piégeant ses victimes (mineures ou majeures). Il entamait un dialogue généralement via Skype, sans jamais se montrer personnellement, et obtenait alors des ses interlocutrices qu'elles se déshabillent voire se masturbent. Il enregistrait tout sans en informer les jeunes femmes ou les adolescentes qui s'étaient ainsi livrées.

"C'est une addiction. J'avais besoin d'avoir cela sous la main pour assouvir mes besoins" explique à la barre l'homme qui ne nie pas son implication.

Lire aussi - Moselle: le pervers avait pris 80.000 photos sous les jupes des femmes

Parmi les victimes identifiées, cinq sont des mineures (y compris la "fausse" victime), une attraction assez récente du pervers, célibataire et expliquant s'être mal remis d'une rupture peu avant le début de ses agissements pervers.

Le trentenaire a finalement été condamné à trois ans de prison ferme, un suivi socio-judiciaire et une interdiction de rentrer en contact avec des mineurs. Placé en détention provisoire avant le procès, il est retourné derrière les barreaux à l'issue de l'audience.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le pervers a été condamné à de la prison ferme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-