Terrorisme: des menaces d'attentats contre le Bataclan dès 2010

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Terrorisme: des menaces d'attentats contre le Bataclan dès 2010

Publié le 16/12/2015 à 07:27
©Sophie Benoist/FranceSoir
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Scène d'un terrible massacre par des terroristes fanatiques le 13 novembre, le Bataclan était menacé de longue date par les djihadistes. "Le Canard Enchaîné" dévoile ce mercredi qu'une enquête sur des menaces d'attentats visant la salle avait déjà été ouverte en 2010.

Avec 90 morts, la salle a payé le plus lourd tribu aux attentats du 13 novembre. Et, selon une information publiée dans Le Canard Enchaîné de ce mercredi 16, il semble qu'elle était la cible des terroristes depuis de nombreuses années.

Depuis près de sept ans, pour être précis. L'hebdomadaire satirique avance ainsi qu'une première alerte remonte au début de l'année 2009.

22 février 2009, au Caire, une bombe visant des lycéens français en séjour touristique dans la capitale égyptienne explose et fait un mort et 24 blessés. Les investigations menées par la police cairote permettent alors d'identifier plusieurs suspects, dont une certaine Dude Hoxa, qui est remise aux autorités françaises.

Lors de ses auditions, celles-ci dévoile notamment aux enquêteurs français qu'un de ses amis, Farouk Ben Abbes, "avait pour projet de faire exploser le Bataclan". Les policiers découvrent également cette note dans le journal intime de la terroriste, à la date du 28 juillet 2009: "le patron (du Bataclan) est un Juif qui finance l'armée israélienne". La célèbre salle de spectacle parisienne est ainsi identifiée comme une cible crédible visée par les islamistes.

Une information judiciaire est alors ouverte dans la foulée, le 13 juillet 2010, sans que soit informé la direction du Bataclan. Si Farouk Ben Abbes est mis en examen, et écroué, dans le cadre de ce dossier, les investigations ne donnent rien et l'affaire se termine par un non-lieu deux ans plus tard, le 14 septembre 2012.

Si ce dossier ressort aujourd'hui c'est par ce que l'avocat de plusieurs des victimes du 13 novembre, qui défend également la famille de Cécile Vannier, décédée lors de l'attentat au Caire en 2009, a demandé le rapprochement des deux affaires. En effet, parmi d'autres liens entre les deux enquêtes, il ressort que Farouk Ben Abbes est un proche du djihadiste Fabien Clain, la "voix" de Daech ayant revendiqué les attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis. Clain est également identifié comme un recruteur du groupe terroriste qui sévit en Syrie et en Irak notamment.

Les autorités n'auraient pour l'heure pas donné suite à la demande de maître Olivier Morice, l'avocat de certains des familles des victimes du Bataclan et de celle de Cécile Vannier. Le juge actuellement en charge de l'instruction sur l'attentat contre la salle de concert parisienne est Christophe Tessier, le même qui s'était déjà occupé des menaces contre le Bataclan de 2010 à 2012.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un total de 90 personnes ont trouvé la mort au Bataclan lors des attentats du 13 novembre.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-