Thiers: 2 gendarmes percutés par une voiture et le chauffard arrêté, l'alcool probablement en cause

Thiers: 2 gendarmes percutés par une voiture et le chauffard arrêté, l'alcool probablement en cause

Publié le 18/11/2017 à 10:12 - Mise à jour à 10:14
©Witt/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Vendredi à Thiers, dans le Puy-de-Dôme, un chauffard a volontairement percuté deux gendarmes qui faisaient un contrôle routier. Arrêté peu après, il était sans doute sous l'emprise de l'alcool. Les deux militaires ont été sérieusement blessés.

Le geste a visiblement été motivé par l'alcool et il devrait coûter très cher à celui qui l'a commis. Un individu a en effet été arrêté à Thiers, dans le département du Puy-de-Dôme, après avoir volontairement fauché deux gendarmes qui effectuait un contrôle routier.

Les faits se déroulent vendredi 17. Il est environ 18h, et les deux militaires sont en plein contrôle routier sur l'avenue Léo Lagrange lorsque le drame s'est produit. La voiture du chauffard arrive à la hauteur des gendarmes et au lieu de se prêter à la vérification, l'homme accélère soudainement et percute les deux victimes, un homme de 45 ans et une femme de 20 ans.

Cette dernière est d'ailleurs heurté avec une brutalité telle qu'elle perdra connaissance et souffrira d'un traumatisme crânien. Son collègue, lui, a été blessé au dos. Les se cours vont rapidement intervenir et les deux militaires sont aujourd'hui hors de danger. Une troisième personne a été prise en charge: un autre automobiliste témoin de la scène, et visiblement en victime d'un état de choc en ayant vu le véhicule écraser volontairement les gendarmes.

Le chauffard, qui avait pris la fuite, a cependant rapidement été identifié. Les gendarmes sont donc aller le "cueillir" peu après les faits. On ignore pour l'instant la cause précise de ce geste grave, mais selon la presse locale, des témoignages rapportant avoir vu la voiture zigzaguer sur la route avant de foncer sur les militaires semblent indiquer clairement la boisson.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les deux militaires ont été sérieusement blessés.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-