Tribunal de Paris: un policier accusé d'avoir violemment frappé un prévenu (photo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Tribunal de Paris: un policier accusé d'avoir violemment frappé un prévenu (photo)

Publié le 24/07/2018 à 17:08 - Mise à jour à 17:13
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux enquêtes ont été ouvertes après qu'un prévenu a accusé un policier de l'avoir violemment frappé dans les toilettes du tribunal de Paris lundi. Une photo publiée par les avocats du jeune homme atteste de blessures à l'œil gauche et au front.

Que s'est-il passé lundi 23 dans les toilettes du tribunal de Paris? Deux enquêtes ont été ouvertes pour tenter de répondre à cette question. Un prévenu accuse en effet un policier de l'avoir violemment frappé à cet endroit du tribunal.

Les avocats du jeune homme, âgé de 18 ans, ont publié sur Twitter une photo de leur client le visage tuméfié.

Une enquête a été ouverte par l'IGPN, la police des police, contre l'agent pour violence volontaire. Mais le policier a lui aussi porté plainte contre son accusateur.

A voir aussi: Enquête ouverte après des violences policières au nouveau tribunal de Paris

Une autre enquête a donc été mise en place à l'encontre du jeune prévenu pour violence volontaire et menace de mort sur personne dépositaire de l'autorité publique, a indiqué LCI.

"Dans une arrière-salle du tribunal, le temps que son affaire soit appelée, mon client a tenté d'interagir avec un prévenu dans une autre cellule, ce qui est interdit. Un fonctionnaire de police lui a demandé de se taire, ce qu'il a fait. Puis, il a demandé à aller aux toilettes. Alors qu'il était en train d'uriner, ce policier lui a fait savoir qu'il n'y avait pas de caméra dans les WC. Il s'est absenté pour mettre des gants puis lui a donné plusieurs coups au visage", a dénoncé Joris Monin de Flaugergues, l'un de ses avocats.

La Conférence des Avocats du Barreau de Paris s'est ce mardi 24 dite "inquiète" quant à la prise en charge des prévenus par les policiers au sein du tribunal de Paris. Auparavant la tâche revenait aux gendarmes, plus expérimentés.

"Depuis que le tribunal a déménagé, le service a basculé (…). Ces policiers sont jeunes, ils sortent d'école et sont moins expérimentés. Nous avons des inquiétudes au sujet de leurs compétences", s'est inquiété Joris Monin de Flaugergues, également premier secrétaire de la Conférence des Avocats du Barreau de Paris.

De plus, une enquête a déjà été ouverte jeudi 12 juillet pour une affaire similaire qui s'est aussi déroulée au tribunal de Paris.

A lire aussi:

En instance de divorce, il agresse l'avocat de sa femme au tribunal

Paris - Anne Hidalgo envisage une police municipale armée

Nantes - Corbière (LFI) réclame des "moyens" pour la police qui doit aussi rétablir la "confiance"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un prévenu accuse un policier de l'avoir violemment frappé dans les toilettes du tribunal de Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-