Une contrôleuse licenciée pour avoir tourné des films porno dans des trains

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Une contrôleuse licenciée pour avoir tourné des films porno dans des trains

Publié le 27/05/2019 à 10:57 - Mise à jour à 11:00
© THOMAS COEX / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme de 33 ans, contrôleuse pour la compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn, a été récemment licenciée après que ses patrons ont découvert qu'elle tournait des films porno dans les trains après sa journée de travail.

Son petit manège a duré plusieurs années. Une femme de 33 ans, contrôleuse pour la compagnie ferroviaire Deutsche Bahn, a récemment perdu son emploi après que sa direction a découvert qu'elle tournait des films porno dans les trains après son service.

La jeune femme, prénommée Teresa, qui jouait les dominatrices et se faisait appeler "Lady Ashley" dans ses vidéos, gardait son uniforme de travail pour tourner ses films X, et s'amusait à "punir" de faux passagers fraudeurs avec son fouet.

Teresa travaillait sur les lignes régionales du Land de Saxe-Anhalt dans l'est de l'Allemagne. Les vidéos en question étaient publiés sur un site Internet pour adultes.

Voir aussi: elle tourne des vidéos porno avec son fils de 4 ans et les vend sur le dark web

La trentenaire ne comprend pas pourquoi elle a été licenciée. Elle a confié dans la presse allemande qu'elle faisait ça sur son temps libre, qu'il s'agissait d'un loisir et que cela concernait sa vie privée.

Mais la Deutsche Bahn ne veut rien entendre et ne compte pas rendre son travail à la jeune femme, au titre que tous les employés ont interdiction d'utiliser leur uniforme ou leurs locaux de travail à des fins privées ou commerciales.  

Et aussi:

Le professeur montre du porno en classe, il est suspendu... et défendu par les élèves (vidéo)

Le pédophile regardait ses vidéos pédopornographiques dans le TGV

Une star du porno gay avoue avoir fait un plan à trois dans le métro

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme de 33 ans, contrôleuse pour une société ferroviaire allemande, a été récemment licenciée pour avoir tourné des films porno dans des trains.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-