Sexe: recourir au "jelqing" pour agrandir son pénis est une mauvaise idée

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Sexe: recourir au "jelqing" pour agrandir son pénis est une mauvaise idée

Publié le 13/08/2019 à 18:14
©Photo FRED TANNEAU/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La taille du pénis peut être un complexe handicapant chez les hommes. Aussi certains d'entre eux tentent le tout pour le tout pour gagner quelques centimètres. Mais recourir au "jelqing" pour agrandir son sexe est une très mauvaise idée.

Nombreux sont les hommes à ne pas être satisfaits de la taille de leur pénis. Certains font avec et s'épanouissent dans leur sexualité. Et d'autres sont prêts à faire tout et n'importe quoi pour gagner quelques centimètres…

Après la mode très dangereuse de s'injecter de l'huile dans le pénis pour l'agrandir, voici venir le "jelqing", qui peut aussi provoquer des déformations de la verge, des douleurs lors des rapports sexuels et même des troubles érectiles.

Mais alors c'est quoi le "jelqing"? C'est une pratique qui consiste à "traire" le pénis en semi-érection dans le but de l'allonger. Les hommes qui ont recours à ça forment un anneau avec leur pouce et leur index, le presse à la base de la verge et remonte jusqu'en haut. Le geste est ensuite répété pendant plusieurs minutes.

Lire aussi: Pourquoi la taille du pénis compte selon les scientifiques

"Cette pratique n'est pas efficace et peut même être douloureuse", ont alerté les responsables de l'ISSM (International Society for Sexual Medicine).

Ceux qui croient à l'efficacité du "jelqing" s'imaginent qu'ils créent des lésions et que le tissu cicatriciel va leur permettre d'élargir leur sexe, mais ça n'a pas été prouvé scientifiquement.

Pire, ils peuvent même déformer leur pénis durablement en provoquant la maladie de Lapeyronie, qui peut aussi apparaître avec l'âge. La verge se courbe et la douleur est telle qu'elle rend difficile voire impossible tout rapport sexuel.

Voir aussi:

Injection d'huile dans le pénis pour en augmenter la taille: la mode dangereuse

Dépucelé à 45 ans grâce à son "énorme" pénis bionique (vidéo)

Canicule: pourquoi le pénis des hommes paraît plus gros quand il fait chaud

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pratiquer le "jelqing" pour agrandir son pénis est dangereux.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-