RATP et SNCF : un masque en tissu gratuit pour chaque abonné Navigo dès le 11 mai ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

RATP et SNCF : un masque en tissu gratuit pour chaque abonné Navigo dès le 11 mai ?

Publié le 04/05/2020 à 11:50 - Mise à jour le 05/05/2020 à 11:59
Alain Jocard / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Comment se procurer un masque pour se protéger du Covid-19, alors qu'ils seront obligatoires dans les transports en commun ? La région Ile-de-Fance assure que chaque abonné Navigo pourra en récupérer un en tissu. Et que des masques jetables seront en vente dans toute les gares et les stations SNCF et RATP.

« Il y aura assez de masques pour tout le monde le 11 mai. » Alors qu’il a annoncé que le port du masque serait obligatoire dans les transports en commun notamment, le Premier ministre l’a promis et la présidente de la région Ile-de-France a décidé de prendre les devants. Valérie Pécresse a annoncé que 2 millions de masques en tissu seraient prochainement distribués. Il y en aura un pour chaque abonné Navigo.

Des masques chirurgicaux en vente dans toutes les gares SNCF et stations RATP
Ces masques seront disponibles au guichet RATP et SNCF d’Ile-de-France. Dans cette région particulièrement dense et touchée par le Covid-19, le plan de déconfinement se précise. Valérie Pécresse a annoncé des brigades mobiles pour désinfecter les transports, ainsi que des distributeurs automatiques de gels hydro-alcooliques. Elle assure également être en mesure de distribuer des masques chirurgicaux pour tous les voyageurs aux entrées des gares pendant les trois premières semaines du déconfinement. Ils seront proposés au prix fixé par Bercy, soit 95 centimes d’euros. Des flacons de gel hydro-alcoolique, des masques et éventuellement des gants pourront être vendus dans les boutiques de chaque gare et station.

Un grand plan de désinfection et une politique de nettoyage des rames « sans commune mesure avec ce qui se faisait avant » doit être mise en place par les opérateurs (RATP et SNCF), a précisé Valérie Pécresse.

A lire aussi : Comment fabriquer un masque en tissu efficace contre le coronavirus ?

Limiter ses déplacements en métro et RER, privilégier le télétravail et vélo dès que possible
Face à l’inquiétude légitime des Franciliens, la présidente de la Région a émis quelques recommandations et appelle au civisme. Les personnes fiévreuses ne doivent pas prendre les transports mais consulter un médecin immédiatement : « La Région, avec l’Agence régionale de santé, va participer à une politique de tests massifs pour les Franciliens, avec une possibilité de quarantaine dans les chambres d’hôtels », assure-t-elle.  Cependant, elle invite un maximum de Franciliens à favoriser le télétravail après le 11 mai. Il faut à tout prix éviter un afflux massif dans les transports.

Selon un sondage, plus de la moitié des Parisiens pensent se déplacer en vélo pour se rendre au travail pendant cette première phase de déconfinement.

A lire aussi : Comment se faire rembourser son pass Navigo d'avril et mai pendant le confinement ?

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le port du masque est obligatoire dans les transports pour lutter contre le Covid-19

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-