Montebourg Ecolos

Mardi, Mai 23, 2017 - 17:44

Benoît Hamon multiplie les prises de position en faveur d'adversaires des candidats investis par le PS aux élections législatives des 11 et 18 juin prochains, leur préférant les têtes d'affiche PCF ou EELV (voire les deux à la fois). Logique, politiquement parlant, mais aussi compte tenu du passif entre les acteurs. Car les rivaux en question s'appellent Manuel Valls, Myriam El Khomri ou encore Harlem Désir...

Contributeurs

EN DIRECT