Service secret

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  
Lundi, Octobre 29, 2018 - 14:35

Selon "Le Parisien", l'avocat de Lafarge, suspecté d'avoir versé des pots-de-vin à l'Etat islamique pour maintenir l'usine ouverte en Syrie, a demandé à l'instruction l'audition de deux agents des services de renseignement français, cités dans des échanges avec la cimenterie de Jalabiya.

Mercredi, Août 1, 2018 - 12:49

Dans un entretien accordé au "Parisien" mardi, le fondateur du groupuscule AFO Guy Sibra a balayé les accusations à son égard et assure qu'il n'était pas à la tête d'un groupe "islamophobe". Il s'est également défendu de toute frome de projet d'attentats.

Mercredi, Juillet 18, 2018 - 11:10

En 24 heures, Donald Trump a peut-être commis l'erreur la plus grave depuis sont arrivée au pouvoir. Alors qu'il défendait lundi la Russie de toute ingérence, niant même les conclusions de ses services de renseignements, il a changé de version le lendemain expliquant avoir mal lu sa déclaration. Les médias américains se déchaînent contre leur président et s'interroge sur son étrange posture dans cette affaire.

Mercredi, Juillet 4, 2018 - 09:44

Guy Sibra, chef de file présumé du groupuscule d'ultra droite AFO, a été remis en liberté sous conditions vendredi dernier. Il a été mis en examen avec neuf autres membre de son réseau pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle".

Mardi, Juin 26, 2018 - 10:44

L'Action des forces opérationnelles, groupuscule d'extrême droite, menaçait de commettre des attentats contre des musulmans en vue d'une hypothétique guerre civile en France. Des méthodes et des cibles qui rappellent le combat de l'OAS pour le maintien de l'Algérie française.

Lundi, Juin 25, 2018 - 12:07

Les dix hommes placés en garde à vue depuis dimanche et soupçonnés de préparer une action violente contre des musulmans étaient proches pour certains des forces de sécurité (armée ou gendarmerie, actifs ou à la retraite). Les services de renseignement suivaient de près le groupuscule, signe d'une inquiétude croissante de radicalisation dans les forces armées.

Vendredi, Décembre 9, 2016 - 14:58

Un scandale de dopage institutionnalisé en Russie a été dévoilé par deux athlètes nationaux en 2014. Dans un rapport présenté ce vendredi à Londres, le juriste canadien Richard McLaren a apporté des réponses concernant ce dopage de plus de 1.000 sportifs visant près de 30 disciplines.