Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, pourrait toucher une plus-value de 6 millions d'euros

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, pourrait toucher une plus-value de 6 millions d'euros

Publié le 27/12/2016 à 20:34
©Loic Venance/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le PDG de Renault Carlos Ghosn a exercé des options d'achat d'actions (ou stock-options) attribuées au titre de sa rémunération variable, qui pourraient lui permettre d'empocher plus de six millions d'euros de plus-value, selon un document consulté ce mardi par l'AFP.

Dans une déclaration à l'Autorité des marchés financiers (AMF), publiée par ce "gendarme de la Bourse", le dirigeant automobile indique avoir acquis le 16 décembre 132.720 actions de sa société au prix unitaire contractuel de 37,43 euros. Or, le cours de l'action Renault Paris était ce mardi 27 après-midi de 85,34 euros, soit une plus-value potentielle de 6,36 millions d'euros pour M. Ghosn, s'il revendait ces titres à ce prix.

Ce développement, révélé par l'économiste Benoît Boussemart et le magazine Capital, et sur lequel Renault n'a pas souhaité faire de commentaire mardi, intervient à l'issue d'une année lors de laquelle la rémunération de M. Ghosn a provoqué des remous.

Le 29 avril, les détenteurs de titres du groupe automobile français, dont l'Etat qui jouit de 20% des droits de vote, ont en effet rejeté en assemblée générale une résolution à valeur consultative portant sur la rémunération de M. Ghosn pour 2015, soit 7,251 millions d'euros au total dont 1,737 million en numéraire.

Les critiques du salaire de M. Ghosn avaient noté que celui-ci touchait également d'importants émoluments en tant que PDG du constructeur japonais Nissan. Cette somme a atteint 9 millions d'euros au titre de l'exercice décalé 2015-2016. Après avoir dans un premier temps maintenu la rémunération de M. Ghosn, le conseil d'administration de Renault avait voulu apaiser les actionnaires fin juillet en annonçant une réduction de 20% de la part variable du salaire du PDG pour 2016.

Renault avait souligné que la part fixe de ce salaire, à 1,23 million d'euros, était inchangée depuis 2011. Le paiement de la part variable, qui dépend des résultats du groupe, "reste effectué à hauteur de 25% en numéraire et 75% en actions, acquises à l'expiration d'une période de trois ans sous condition de présence", selon la même source.

M. Ghosn a pris à la mi-décembre la tête du conseil d'administration d'un troisième constructeur, Mitsubishi, dont Nissan a acquis 34%. Interpellé à la mi-septembre sur son salaire lors d'échanges avec des étudiants, M. Ghosn avait rétorqué que dans le monde de l'industrie automobile, "le talent, l'expérience acquise, l'unicité, (cela) se paie", tout en soulignant à deux reprises: "Je ne parle pas de moi."

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le PDG de Renault Carlos Ghosn a exercé des options d'achat d'actions (ou stock-options) attribuées au titre de sa rémunération variable, qui pourraient lui permettre d'empocher plus de six millions d'euros de plus-value.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-