"On ne croit plus dans les partis", les maires se rebellent et soutiennent un parti du peuple

"On ne croit plus dans les partis", les maires se rebellent et soutiennent un parti du peuple

Publié le 12/11/2021 à 15:00
F. Froger / D6
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Les maires des petites communes ne se sentent pas écoutés. Pour l'élection présidentielle de 2022, trois élus de France décident de rassembler tous ceux ne croyant plus dans les partis traditionnels. Qu'ils soient maires d'une grande ville ou d'un village, peu importe, leurs signatures ont le même poids lorsqu'ils soutiennent un candidat. Nous avons reçu Fabrice Marchand et Thierry Renaux, deux des fondateurs du Collectif des maires résistants, pour un Entretien essentiel.

L’objectif de ce collectif des maires résistants sur le long terme est de « fusionner l’action du peuple avec l’action des maires ». À court terme, cela se traduit par le soutien qu'ils porteront à un candidat à la prochaine élection nationale pour un collectif qui émergera « du peuple pour le peuple ».

Déçus par les politiques appliquées en France depuis les dernières décennies, nos invités ne souhaitent pas voter pour le Parti socialiste, les Républicains, ni les extrêmes. Fabrice Marchand est également le premier Gilet jaune devenu maire, le seul à ce jour, dans son village des Ardennes. Ces deux élus ne souhaitent pas porter un programme précis, mais plutôt donner un élan pour un nouveau parti sensible aux besoins du peuple de cette France des petites villes : « tous les élus ensemble, nous sommes les serviteurs du peuple français ».

Selon eux, les maires des villages font partie de ceux qui sont au plus proche des problèmes du quotidien de leurs habitants. En France, près de 85% des communes sont des communes de moins de 500 habitants : « pourtant on n'écoute que les maires des très grandes villes », déplore Fabrice Marchand.

Les fondateurs du collectif des maires résistants appellent « tous les maires de la ruralité et d’ailleurs à rejoindre ce mouvement. Ce sera peut-être historique, ça n’a jamais existé, quelque chose comme cela, il faut être des milliers ». Sur notre média, ces élus lancent officiellement leur mouvement, en appelant à un grand rassemblement et une marche dans la ville de Roanne, dans la Loire, à 13 h 30, ce samedi 13 novembre 2021.

Avant son lancement officiel, le mouvement prend déjà forme sur tous les réseaux sociaux, explique Thierry Renaux : « on est motivés, quand on voit tous les gens qui viennent nous rejoindre. Quand on a créé ce collectif et notre page Facebook, on s’est très vite retrouvé avec 15 000 ou 20 000 abonnés en quelques jours, quelques semaines. Et là, on a d’autres groupes qui nous ont rejoints, si on additionne tout cela, on dépasse les centaines de milliers d’adhérents à ce projet ».

« De plus en plus de maires n’ont plus confiance dans la politique actuelle, surtout les maires des communes rurales. Ils ne veulent plus aller dans un parti, car ils savent qu’ils vont être trompés » témoigne Thierry Renaux.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Fabrice Marchand et Thierry Renaux, élus, fondateurs du collectif des maires résistants.

Newsletter





Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir