"C'est précisément en continuant de faire la leçon aux gens que les journalistes continueront à perdre du crédit" Laurent Mucchielli

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

"C'est précisément en continuant de faire la leçon aux gens que les journalistes continueront à perdre du crédit" Laurent Mucchielli

Publié le 19/07/2021 à 08:11
FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Laurent Mucchielli est de retour -  il avait été notre invité lors d'un précédent debriefing - pour un entretien avec Xavier Azalbert. Le point de départ est son article récent "La crise sanitaire a révélé l’inquiétant déclin du journalisme", l'occasion de revenir avec lui sur son parcours, ses travaux - comment est-il passé de la sociologie de la délinquance à de nombreux et incisifs articles sur la crise sanitaire, qui "révèle et exacerbe des tendances qui existaient déjà" - et ses analyses.

Il dresse un constat sévère sur le "journalisme de bureau", mâtiné d'un prisme parisianiste (auquel il ne croyait pourtant pas au départ), et détaille les errements des médias dominants : fascination pour les chiffres, matraquage de la peur, et incompréhension de la défiance des Français, qui devrait les "inciter à la prudence et à l'humilité" : bien au contraire, ils "font la leçon", investis de la mission de ramener la "stupide populace dans le droit chemin de la vérité." C'est ainsi que loin d'être des protections contre le pouvoir et des puissances de l'argent, ils sont devenus "les meilleurs propagandistes de ces pouvoirs".

Il décrit un "univers monolithique", dans lequel il est "urgentissime de rétablir de la pluralité". Les "fact-checkers" en prennent pour leur grade également : sans légitimité, ni réelle expertise, le plus souvent sans contact avec la réalité, ils se font les arbitres du vrai et du faux et c'est une dérive du journalisme qu'attaque également Laurent Mucchielli.

Voir aussi son précédent debriefing : Laurent Mucchielli : "il va falloir mettre certaines personnes devant leurs responsabilités"

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Laurent Mucchielli, le retour

Newsletter


Fil d'actualités Vidéos




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir