Affaire Weinstein : pour Jennifer Aniston, les mentalités ont changé

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 15 octobre 2019 - 18:44
Image
Jennifer Aniston à la 87e cérémonie des Oscars.
Crédits
©Mario Anzuani/Reuters
Jennifer Aniston s'est confiée au magazine Variety
©Mario Anzuani/Reuters
Deux ans après le déclenchement de l’affaire Harvey Weinstein et le lancement du mouvement #MeToo, l’actrice américaine livre des anecdotes sur le producteur déchu. 
 
La liste des accusatrices d’Harvey Weinstein s’est encore allongée ces derniers jours, avec un témoignage de l’actrice Jennifer Aniston dans le magazine américain Variety. Si l’attitude du producteur envers elle n’occupe qu’une petite partie de l’interview, l’inoubliable interprète de Rachel dans « Friends » livre une anecdote lors d’un dîner pendant le tournage du film « Dérapage » en 2005.
 
 
Tentative d’intimidation
 
Harvey Weinstein serait arrivé à la table d’un restaurant où Jennifer Aniston se trouvait avec le producteur Clive Owen et aurait fermement ordonné à ce dernier de se lever avant de s’asseoir à côté d’elle. 
 
 
« C’était un tel niveau de grossièreté, un comportement de porc. »
 
Jennifer Aniston raconte également une tentative d’intimidation, à Londres, toujours en 2005. Harvey Weinstein aurait alors lourdement insisté pour que l’actrice porte une robe de la marque de prêt-à-porter tout juste lancée par son épouse, Georgina Chapman. Ce que l’actrice n’a pas fait, d’ailleurs. « Ce fut la seule fois où il a cherché à m’intimider », précise Jennifer Aniston dans Variety
 
 
#MeToo : deux ans et un livre révélations
 
Depuis deux ans, Harvey Weinstein est accusé de viols, violences sexuelles et agressions sexuelles par des dizaines de femmes, dont des actrices hollywoodiennes. Les premières révélations à son sujet sont à l’origine du mouvement #MeToo - #balancetonporc en France -, qui a libéré la parole des femmes victimes d’agressions et de harcèlement sexuels. 
 
Pour Jennifer Aniston, le mouvement qui a célébré lundi son deuxième anniversaire, a permis de changer les mentalités, à Hollywood et ailleurs. Cependant, précise l’actrice, « Il y encore beaucoup de choses à améliorer même si je pense que ce genre de comportement appartient désormais au passé ». 
 
De son côté, le journaliste américain à l’origine de l’affaire Harvey Weinstein, Ronan Farrow, publie un nouveau livre ce mercredi 16 octobre. Il y raconte les conditions dans lesquelles il a mené ses investigations, et notamment les pressions et intimidations auxquelles il a été soumis.  
 
A lire aussi :
 
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don