Naissance du 3e royal baby: Mary 3,6 kilos

Naissance du 3e royal baby: Mary 3,6 kilos

Publié le 11/04/2018 à 17:04 - Mise à jour à 17:16
©Duchess of Cambridge/AP/SIPA
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Kate Middleton est sur le point de donner naissance à son troisième enfant. Comme pour George et Charlotte, les bookmakers se frottent les mains car les parieurs sont très actifs pour essayer de deviner le sexe du bébé, son prénom ou son poids. Pour l'instant, Mary est en tête des favoris.

C'est la dernière ligne droite. Kate Middleton devrait donner naissance à son troisième enfant dans les jours qui viennent. Tous les Britanniques sont pendus à leurs téléphones pour ne pas rater l'annonce de la nouvelle. Mais pas seulement pour ça.

Outre-manche, il est très courant de parier de l'argent sur la famille royale d'Angleterre. Pour deviner la couleur du chapeau de la reine à sa prochaine apparition publique, par exemple.

Là, comme pour George et Charlotte, c'est évidemment le prénom du 3e royal baby qui mobilise le plus grand nombre de joueurs.

Lire aussi: royal baby n°3 - accouchement imminent pour Kate Middleton

Et selon les cotes en ligne sur les sites et applications des bookmakers, le troisième enfant de Kate Middleton et du prince William devrait être une petite fille qui pourrait s'appeler Mary. La cote est à 3 contre 1 pour ce prénom sur le site William Hill.

Mais Alice et Victoria sont aussi très plébiscités (6 contre 1 et 8 contre 1).

Les Britanniques semblent avoir décidé que l'enfant sera une fille car le premier prénom de garçon est crédité d'une cote de 14 contre 1. Et c'est Fred ou Frederick qui l'emporte. Albert et Arthur sont juste derrière.

A noter que dans la liste des prénoms improbables mais potentiels, le site William Hill a répertorié Posh, Chardonnay ou Donald. Mais (heureusement) la cote est dans ces cas-là de 500 contre 1.

Les paris sur le poids de ce bébé sont aussi ouverts. A 2 contre 1, la petite Mary devrait peser 3,6 kilos environ (8 lbs). Pour 3,2 kilos, la cote est à 7 contre 4, et 7 contre 2 pour 2,7 kilos.

Les parieurs sont cependant encore très divisés sur le jour exact de naissance de l'enfant royal ou de l'heure.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le 3e royal baby n'est pas encore que les Britanniques ont déjà tout prévu pour sa naissance, de son prénom à son poids.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-