La chanteuse Björk accuse un "réalisateur danois" de harcèlement sexuel

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 16 octobre 2017 - 14:11
Image
La star islandaise de la pop Bjork lors d'un concert à Vilnius le 14 juillet 2008
Crédits
© PETRAS MALUKAS / AFP/Archives
La chanteuse Björk a dénoncé un "réalisateur danois", ces fans pensent qu'il s'agit de Lars Von Trier
© PETRAS MALUKAS / AFP/Archives
L'affaire Weinstein semble avoir brisé l'omerta autour du harcèlement sexuel et stars et anonymes témoignent tour à tour dans les médias et sur les réseaux sociaux. La chanteuse Björk a pris la parole dimanche pour dénoncer un certain "réalisateur danois", dont elle aurait été victime.

L'affaire Weinstein continue a faire couler beaucoup d'encre et stars et anonymes n'hésitent plus à témoigner et à dénoncer leur harcelleur présumé. Dimanche 15, c'est la chanteuse Björk qui a à son tour publié un long message sur Facebook.

"Inspirée" par les nombreux témoignages, elle a dévoilé avoir été la victime d'un "réalisateur danois". Ses fans ont vite pointé du doigt le cinéaste Lars Von Trier, qui serait selon eux l'auteur des déviances subies par l'artiste islandaise. Elle a en effet collaboré avec lui pour le film Dancer in the Dark, pour lequel elle avait reçu le prix d'interprétation féminine à Cannes.

"Je suis inspirée par ces femmes qui, partout, prennent la parole sur les réseaux sociaux, pour parler de mon expérience avec un réalisateur danois. (...) A ce moment là j'étais en position de force dans le milieu de la musique et j'avais durement acquis mon indépendance, il m'est apparu de manière extrêmement claire, quand j'ai rejoint le milieu des actrices, que mon humiliation, mon infériorité et le harcèlement sexuel dont j'étais victime étaient ici la norme, gravés dans le marbre chez ce réalisateur et son équipe de dizaines de personnes qui laissaient faire et encourageaient cela. J'ai pris conscience du fait qu'il était unanimement accepté qu'un réalisateur puisse toucher et harceler ses actrices quand bon lui semble, et que le cadre institutionnel le permettait. Quand j'ai décliné plusieurs fois ses avances il faisait la tête, me punissait, et disait à son équipe l'idée que j'étais un élément perturbateur", a écrit la chanteuse dans un très long message publié sur son compte Facebook.

Elle a ensuite expliqué que "grâce à (sa) force", elle avait réussi à se reconstruire en s'éloignant du monde du cinéma. "Pourtant j'ai peur que d'autres actrices qui travaillent avec le même homme n'aient pas réussi à faire la même chose. Il savait très bien à quel jeu il jouait, et je suis sure que le film qu'il a réalisé juste après était basé sur ses expériences avec moi. Parce que j'étais la seule à lui tenir tête et que je ne l'ai pas laissé s'en tirer comme ça", a-t-elle indiqué en espérant que l'omerta sera brisée à propos de cet homme aussi.

L'affaire Weinstein, révélée par le New York Times vendredi 6, secoue en ce moment les médias. Ce lundi 16, une trentaine de femmes accusaient le producteur de les avoir harcelées ou même violées. Sur les réseaux sociaux, plusieurs hashtag ("Be brave" et "Balance ton porc") invitaient les internautes à dénoncer les pratiques déviantes dont ils avaient été victimes. Le mot dièse français a déjà recueilli plus de 60.000 témoignages.                   

À LIRE AUSSI

Image
Un appel à dénoncer le harcèlement sexuel au travail est devenu viral sur Twitter sous le hashtag #b
#balancetonporc permet de "libérer la parole" sur Twitter pour la journaliste Sandra Muller, qui en est à l'origine
Devant l'ampleur de l'affaire Weinstein la journaliste Sandra Muller a lancé vendredi le hashtag "balance ton porc", invitant les internautes à témoigner d'harcèlement...
16 octobre 2017 - 12:08
Culture
Image
Le producteur américain Harvey Weinstein accusé d'harcèlement sexuel, agressions ou viol par une tre
Affaire Harvey Weinstein: le producteur est exclu de l'Académie des Oscars
L'Académie américaine du cinéma, qui remet notamment les prestigieux Oscars, a décidé d'exclure de son sein le producteur déchu Harvey Weinstein, accusé de harcèlement...
14 octobre 2017 - 06:47
Culture