Nouvelle polémique pour Fabrice Eboué qui compare les écolos à Daech (vidéo)

Nouvelle polémique pour Fabrice Eboué qui compare les écolos à Daech (vidéo)

Publié le 07/11/2018 à 13:45 - Mise à jour à 13:55
©Photo Yohan BONNET/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'humoriste Fabrice Eboué s'est une nouvelle fois confronté à la colère des internautes sur les réseaux sociaux en comparant, mardi soir dans "Les Grandes Gueules", les terroristes de Daech aux militants écologistes qui l'ont insulté après sa vidéo sur la journée sans voiture.

Fabrice Eboué est au cœur d'une nouvelle polémique depuis qu'il a comparé mardi 6 au soir, dans Les Grandes Gueules sur RMC, les militants écologistes aux terroristes de Daech.

L'humoriste, que certains internautes accusent de se "dieudonniser", avait déjà choqué début octobre par une vidéo jugée homophobe sur Emmanuel Macron, qui avait posé sur les réseaux sociaux avec deux jeunes hommes de Saint-Martin torses nus.

Mardi soir, il a évoqué la violence dont il a été victime sur Twitter après sa vidéo coup de gueule sur la journée sans voiture.

Il a révélé avoir reçu plusieurs insultes dont certaines le visant lui et son petit garçon.

"Sur la journée sans voiture j’ai eu des commentaires d’une rare violence. Sur la vidéo j’étais avec mon fils et j’ai eu des réactions du style «allez-vous faire foutre toi et ton fils»", a-t-il expliqué.

Lire aussi: Fabrice Eboué - un tweet de l'humoriste sur Macron dérange

Juste avant, il avait repris une phrase qu'il dit souvent dans son dernier spectacle:"Il vaut mieux avoir à faire à Daech qu’aux écolos parfois".

Sur Twitter, plusieurs internautes ont été choqués et l'ont accusé de manquer de respecter aux victimes du terrorisme et à leurs proches.

Fabrice Eboué ne s'est de plus pas arrêté là. Il a également fait une blague sur la pédophilie dans l'Eglise, juste après avoir répété l'insulte faite à son fils: "Mon fils il avait deux ans et demi à l’époque, mais même à l’Eglise ils m’ont dit «on ne les prend qu’à partir de trois ans»". La blague de trop?

Et aussi:

Fabrice Eboué a retiré Franck de Lapersonne de son dernier film (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Fabrice Eboué est au cœur d'une nouvelle polémique depuis qu'il a comparé les militants écologistes aux terroristes de Daech.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-