Attentat de Nice: une action "terroriste", "pensée et préparée" les jours précédents selon Molins

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 18 juillet 2016 - 19:39
Image
Thalys François Molins 25.08.2015
Crédits
©Capture d'écran BFMTV
Le procureur François Molins a tenu une conférence, au cours de laquelle il a donné davantage d'informations sur le terroriste présumé et son engagement djihadiste.
©Capture d'écran BFMTV
L'enquête se poursuit ce lundi sur le terrible attentat qui a tué au moins 84 personnes, jeudi sur la Promenade des Anglais à Nice. Le procureur François Molins a tenu une conférence, au cours de laquelle il a donné davantage d'informations sur le terroriste présumé et son engagement djihadiste.

Quatre jours après le terrible attentat de Nice, le procureur de la République de Paris, François Molins a donné une seconde conférence de presse ce lundi 18. Le magistrat a commencé son intervention en donnant un bilan actualisé des victimes, rappelant que 84 personnes avaient perdu la vie.

Lundi après-midi, 74 personnes étaient toujours hospitalisées, 28 se trouvaient en réanimation avec un pronostic vital engagé pour 19 d'entre elles. "L'ensemble des opérations de médecine légale sont achevées", a-t-il ajouté. Il a précisé que 71 des 84 victimes "ont été formellement identifiées".  Et d'ajouter que 52 permis d'inhumer ont été délivrés et les premiers corps ont été délivrés dans la matinée aux familles concernées.

Puis François Molins s'est attelé a détailler les dernières évolutions de l'enquête en cours. Il a rappelé que six gardes à vue étaient actuellement en cours, et concernaient des personnes en contact avec l'auteur de l'attentat et susceptibles de lui avoir apporter une aide logistique.

Les premiers éléments de l'enquête mettent en lumière "le caractère prémédité" de l'attentat qui est, en tout état de cause, "terroriste". Un "attentat pensé et préparé dans les jours précédents", a indiqué le procureur. Mohamed Louhaiej Bouhlel a ainsi répété à deux reprises en camion son parcours du 14 juillet, les jours précédant l'attaque. Il a témoigné d'un "intérêt certain et récent pour la mouvance islamiste radicale", affirmant à des témoins s'être récemment laissé pousser la barbe pour des motifs religieux.

Une photo d'un article de Nice-Matin datant du 1er janvier 2016 titré "Il fonce volontairement sur la terrasse d'un restaurant" a été retrouvé sur le téléphone du terroriste. Des photos en lien avec l'Islam radical, Daech et Charlie Hebdo ont également été retrouvées dans son cellulaire. Il n'y a pas de preuve, à ce stade, d'allégeance à Daech, a précisé le procureur, ni qu'il ait été en contact avec des personnes se revendiquant de l'Etat islamique.

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Nice attentat hommage victimes fleurs
Lyubov, Kayla, Christine, Hugues, des enfants, des adultes... ils sont les victimes de l'attentat de Nice
Au moins 84 morts et des centaines de blessés: l'attentat de Nice, jeudi 14, a été un carnage. Mais derrière les chiffres, effarants, ces victimes étaient des enfants,...
18 juillet 2016 - 18:50
Société
Image
Des fleurs déposées sur la Promenade des Anglais en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet.
Attentat de Nice: la France s'est recueillie pendant la minute de silence
Pendant une minute, ce lundi à midi, les Français ont rendu hommage aux victimes de l'attentat perpétré le soir du 14 juillet à Nice. Le premier ministre, Manuel Valls...
18 juillet 2016 - 17:54
Société
Image
L'immeuble de la DGSI à Levallois-Perret.
Nice: l'avocat d'un des gardés à vue conteste l'implication de son client dans un acte terroriste
Quatre jours après l'attentat perpétré à Nice par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, l'avocat d'une des personnes placées en garde à vue et transférées dans les locaux de la D...
18 juillet 2016 - 17:02
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine