François Hollande annonce une baisse des impôts pour 2016

Auteur(s)
VL
Publié le 20 août 2015 - 12:24
Image
François Hollande.
Crédits
©Philippe Wojazer/Reuters
Selon François Hollande, il y aura une baisse des impôts "quoi qu'il arrive" grâce à la reprise de la croissance en 2016.
©Philippe Wojazer/Reuters
Dans une interview accordée à plusieurs quotidiens régionaux et parue ce jeudi, François Hollande a annoncé une nouvelle baisse des impôts en 2016 si la croissance s'amplifie. Une hausse réalisable selon les prévisions et même certaine selon le président de la République.

En déplacement en Savoie et en Isère, François Hollande a accordé une interview à plusieurs journaux locaux, publiée ce jeudi. Il a promis qu'une nouvelle baisse des impôts aurait lieu en 2016 sous réserve d'une hausse de la croissance.

"Si la croissance s’amplifie en 2016, nous poursuivrons le mouvement" , a-t-il déclaré. Le président de la République n'a cependant pas donné d'objectif chiffré sur cette éventuelle baisse, ni sur le taux de croissance à atteindre pour parler d'amplification.

La mesure est soumise à condition, mais les prévisions en matière de croissance vont dans le bon sens. Malgré la croissance nulle au deuxième trimestre 2015, le gouvernement est optimiste quant à l'objectif du taux de 1% à la fin de l'année, notamment grâce à un bon premier trimestre (+0,6% revalorisé par la suite à +0,7%). Manuel Valls envisage même que la croissance 2015 puisse atteindre 1,5%. Chiffre censé permettre par ailleurs une baisse du chômage. Auquel cas, ce serait deux bons arguments pour François Hollande, un an avant l'élection présidentielle.

Ce jeudi, François Hollande a même été plus loin. La hausse de la croissance semblant pour lui une certitude en 2016, il a déclaré: "il y aura une baisse des impôts quoi qu'il arrive". Seule son ampleur sera conditionnée par la croissance. Et le chef de l'Etat de rappeler les 9 millions de Français qui ont vu leurs prélèvements baisser en 2015. "Je veux continuer", a-t-il ajouté.

Alors que certains craignent que la baisse des dotations aux collectivités n'entraîne une hausse des impôts locaux, le chef de l'Etat a déclaré: "il ne peut pas y avoir de double discours: un à Paris (…) et un autre au niveau local".

Pas question non plus à en croire François Hollande de compenser une baisse des prélèvements des ménages par de nouvelles taxes, notamment via la transition énergétique:" la transition énergétique ne doit pas être un prétexte pour augmenter les prélèvements. (…) Il n'est pas question non plus que des contribuables payent pour les gaspillages et les pollutions qui ne sont pas de leur fait".

François Hollande semble donc plus optimiste que son ministre des Finances Michel Sapin. Interrogé sur une éventuelle baisse des impôts, celui-ci avait déclaré le 14 août dernier: "nous verrons en 2016 où nous en serons mais je ne veux pas tirer d'échec sur l'avenir, annoncer des décisions que nous ne serions pas capables de tenir".

Les prévisions du gouvernement et de la Commission européenne pour 2016 tablent sur 1,7% de croissance. Mais ces derniers mois, la France a à plusieurs reprises légèrement dépassé les prévisions.

 

 

À LIRE AUSSI

Image
La courbe de l'INSEE.
Croissance: un rebond inattendu de +0,6% au premier trimestre en France
Alors que les prévisions tablaient sur une croissance de 0,4% en France au premier trimestre, l'INSEE l'évalue finalement à 0,6% dans sa dernière note de conjoncture p...
13 mai 2015 - 14:57
Politique
Image
Le bâtiment de l'Insee à Paris.
Croissance: l'Insee prévoit une reprise de +1,2% en 2015 en France
Dans ses nouvelles prévisions pour 2015, l’Institut national de la statistique et des études économiques dit s’attendre à une accélération de la croissance et une stab...
19 juin 2015 - 10:13
Société
Image
Le ministre des Finances Michel Sapin à l'Elysée.
Croissance: augmentation "surprise" en France au troisième trimestre
La croissance est revenue en France au troisième trimestre 2014, avec en prime un taux de 0,3%, supérieur aux prévisions. Un chiffre qui renferme tout de même quelques...
14 novembre 2014 - 10:25
Société