Islamophobie: 3 fois plus de faits antimusulmans en 2015 et "inquiétante" hausse des actes racistes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Islamophobie: 3 fois plus de faits antimusulmans en 2015 et "inquiétante" hausse des actes racistes

Publié le 02/05/2016 à 11:55
©Yaghobzadeh Rafael/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Les actes antimusulmans et racistes en général ont connu une "hausse conséquente" en 2015 pour atteindre un "sommet jamais atteint", selon un rapport publié ce lundi. Une tendance inquiétante et qui s'accompagne paradoxalement d'une hausse de l'indice de tolérance de la population française, selon la même enquête.

En 2015, année de sanglants attentats djihadistes, les faits antimusulmans ont triplé en France et les préjugés antisémites persisté, selon la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH), qui note pourtant dans un rapport publié ce lundi 2 une nette progression de la tolérance.

Les chiffres du ministère de l'Intérieur sur les faits délictueux (actions et menaces) à caractère raciste, antisémite et antimusulman sont globalement en "hausse conséquente" de 22,4%, de 1.662 en 2014 à 2.034 en 2015, "sommet jamais atteint depuis que ces statistiques sont relevées", note la CNCDH dans ce rapport annuel sur la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie. "La courbe de tendance de la délinquance apparente à caractère raciste ne cesse ainsi son inquiétante ascension", s'alarme la commission.

Dans le détail, les faits antimusulmans ont plus que triplé (+223%): de 133 en 2014, ils sont passés à 429 en 2015. Les infractions antisémites ont elles enregistré un léger recul de 5,1% (de 851 à 808), et les autres actes racistes augmentent de 17,5% (de 678 en 2014 à 797 en 2015).

"Plusieurs indicateurs vont dans le sens d'un reflux de l'antisémitisme en France particulièrement marqué en 2015, comme si la violence des actes à l'encontre des juifs suscitait un réflexe de compassion et de solidarité à leur égard dans l'opinion publique", analyse la CNCDH. Néanmoins, poursuit-elle, "la persistance de vieux préjugés antisémites et les violences dont ils sont victimes, en valeur absolue, invitent à la prudence".

La population juive, qui représente moins de 1% de la population totale, est la cible de 40% des actes racistes commis en France (contre 51%) en 2.014, souligne le rapport.

L'enquête 2016 sur l'état de l'opinion réalisée pour la CNCDH par l'institut de sondage Ipsos, du 4 au 11 janvier auprès d'un échantillon de 1.015 personnes, révèle à ce propos "une résistance de vieux préjugés antisémites, liant les juifs à l'argent, au pouvoir, leur reprochant leur communautarisme et leur attachement à Israël", selon le rapport.

Et pourtant, "l'indice de la tolérance" révélé par cette même enquête "marque en 2015 une nette progression" (+5 points), après quatre années de baisse suivies d'une stabilisation en 2014. Cela "vaut pour l'ensemble des groupes, qui semblent mieux acceptés", constat "pour le moins étonnant".

Pour la CNCDH, il semble que "depuis la récente vague d'attentats, et malgré les discours de certaines personnalités, la société française refuse les amalgames et valorise l'acceptation de l'autre". Mais, dit-elle, il est "encore trop tôt pour évaluer la pérennité de cette remontée".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


"La courbe de tendance de la délinquance apparente à caractère raciste ne cesse ainsi son inquiétante ascension", dénonce le rapport de la CNCDH.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-