Malaise de Myriam El Khomri: Hollande se veut rassurant

Malaise de Myriam El Khomri: Hollande se veut rassurant

Publié le 01/03/2016 à 12:37
©KenzoTribouillard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

François Hollande s'est montré rassurant sur l'état de santé de Myriam El Khomri, ce mardi matin. Alors que sa ministre du Travail a été hospitalisée en début de journée, à la suite d'un accident domestique et non d'un malaise, selon le chef de l'Etat, elle devrait être "sur pied dès ce soir", a-t-il avancé.

François Hollande a loué ce mardi 1er mars la ministre du Travail Myriam El Khomri, porteuse du projet controversé de réforme du droit du travail, saluant "une femme courageuse qui a des convictions, qui sait les faire partager" et qui est aussi "à l'écoute".

Lors d'une visite d'entreprise en Seine-Saint-Denis, le chef de l'Etat s'est voulu également rassurant sur l'état de santé de la ministre, expliquant qu'elle avait eu non pas "un malaise" mais "un accident domestique" et qu'elle serait "sur pied dès ce soir (mardi 1er mars, NDLR)".

Un peu plus tôt dans la matinée, l'entourage de Mme El Khomri avait indiqué que celle-ci avait été hospitalisée pour des examens, après "un petit malaise" qui l'a conduit à annuler une interview sur France 2 dans les 4 Vérités de l'émission Télématin. Ses autres rendez-vous prévus ce mardi matin, notamment avec Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière alors que la contestation de son projet de réforme du travail bat son plein.

La ministre prépare une nouvelle version de son projet de réforme du droit du travail, très contesté par les syndicats et une partie de la gauche. Le projet devait être présenté le 9 mars et a été reporté au 24.

Invité de France Inter, le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, a appelé mardi matin "à la retenue" à l'égard de la ministre, qui a succédé à François Rebsamen le 2 septembre.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Myriam El Khormi est "une femme courageuse qui a des convictions, qui sait les faire partager" et qui est aussi "à l'écoute", a loué François Hollande.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-