Tabac: Michel Sapin promet de ne pas augmenter les taxes

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 22 octobre 2015 - 16:53
Image
Michel Sapin à l'Assemblée Nationale.
Crédits
©Charles Platiau/Reuters
Le gouvernement ne prévoit pas de hausse du tabac, a annoncé Michel Sapin.
©Charles Platiau/Reuters
Le ministre des Finances Michel Sapin a indiqué ce jeudi que le gouvernement ne prévoit pas d'augmentation des taxes sur le tabac. L'exécutif préfèrerait ainsi se concentrer sur la question du paquet neutre pour lutter contre le tabagisme.

Alors que la rumeur d'une nouvelle hausse du prix du tabac bat son plein depuis plusieurs mois, Michel Sapin s'est montré clair à ce sujet. Invité sur LCP ce jeudi matin, le ministre des Finances a assuré que l'exécutif ne comptait pas augmenter la fiscalité du tabac l'an prochain. "Aujourd'hui, le gouvernement ne prévoit pas d'augmentation des taxes sur le tabac", a-t-il ainsi déclaré.

Selon lui, la priorité est de mettre en place le paquet neutre pour lutter contre le tabagisme. La ministre de la Santé, "Marisol Touraine, ceux qui se battent pour éviter la progression du tabagisme, se battent en ce moment sur la question du paquet neutre, pour faire en sorte qu’on modifie les habitudes de consommation", a-t-il expliqué avant d'ajouter: "jusqu’à présent, ça se faisait (...) par une hausse du prix, là c’est par une campagne, par des méthodes qui sont des méthodes qui, je le pense, seront efficaces. Donc c'est très difficile de faire tout en même temps. On ne peut pas taper sur les deux tableaux en même temps".

Cette annonce, qui peut rassurer les fumeurs, a néanmoins fait bondir Michèle Delaunay, rapporteur du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2016. La député PS, qui souhaite une hausse du prix du tabac sur trois ans pour aboutir à un paquet à 10 euros, a vivement réagi au micro d'Europe-1. "Michel Sapin n'a pas vraiment respecté le pouvoir législatif en s'exprimant avant le vote", a-t-elle d'abord laissé entendre avant d'exprimer son désaccord avec l'exécutif. "Je regrette beaucoup cette annonce parce que Michel Sapin ne sait pas que le paquet neutre n'est efficace qu'associé à une augmentation du prix du paquet".

Visiblement en colère, la députée a rappelé en parallèle que le tabagisme passif tue chaque année 79.000 personnes dans les 25 pays de l'Union européenne, tout en assurant vouloir à tout prix combattre ce fléau. "Nous sommes 56 députés qui allons déposer un amendement. Je veux dire à Michel Sapin que l'opinion publique change", a-t-elle encore expliqué.

De leur côté, les buralistes ne comptent pas cesser le combat face aux mesures du gouvernement jugées contraignantes. Mobilisés depuis de longs mois aux côtés des fabricants de tabac, ils ont multiplié les actions coups-de-poing et comptent bien mener le 2 novembre prochain une journée d'action nationale à Paris, Lyon, Marseille, Toulouse et Nantes pour protester contre le paquet neutre. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Une cigarette dans une main.
Tabac: les buralistes se mobilisent à nouveau contre le paquet neutre
Les buralistes protestent ce mardi contre le paquet de cigarette neutre, qui sera à nouveau étudié le 14 septembre à l'Assemblée. Au programme: fermeture des bureaux d...
08 septembre 2015 - 12:04
Politique
Image
Interdiction de fumer.
Tabac info service: trois spots et une application pour arrêter de fumer
La ministre de la Santé Marisol Touraine lance une campagne de promotion de Tabac info service, qui vise à aider les fumeurs à arrêter la cigarette. Un service désorma...
04 septembre 2015 - 13:32
Société
Image
Un paquet neutre.
Tabac: 10 pays réunis à Paris en soutien au paquet neutre
Ce lundi, les représentants de 10 pays sont rassemblés à Paris à l'invitation de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, pour réaffirmer leur engagement dans la lut...
20 juillet 2015 - 13:45
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.