Syrie: l'aviation russe aurait bombardé la région de Palmyre

Syrie: l'aviation russe aurait bombardé la région de Palmyre

Publié le 02/11/2015 à 20:35 - Mise à jour à 20:39
©Eduard Korniyenko/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Fief des djihadistes de l'organisation État islamique (EI), la région de Palmyre (centre de la Syrie) a été ce lundi pour la première fois la cible des frappes russes.

L'armée russe continue son offensive aérienne en Syrie. Pour la première fois, les avions de chasse de Moscou aurait frappé ce lundi la région de Palmyre, fief de l'Etat islamique (EI) depuis que les djihadistes en ont délogés les forces fidèles à Bachar al-Assad le 21 mai dernier.

Depuis, les terroristes ont procédé à des exécutions sommaires et à de nombreuses destructions du riche patrimoine archéologique de la ville, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Les avions russes y ont détruit une "position défensive" et des "batteries anti-aériennes" de l'EI dans la région de "Tadmor", le nom arabe employé par l'armée russe pour désigner Palmyre, selon un communiqué du ministère russe de la Défense, qui annonce le bombardement de 237 cibles "terroristes" en Syrie en deux jours. Le bombardement russe aurait endommagé une antique citadelle médiévale.

Les avions russes ont en outre effectué 131 sorties en deux jours et frappé des cibles, majoritairement des rebelles modérés et des hommes du Front al-Nosra (Al-Qaïda en Syrie) dans les provinces de Hama (Centre), de Homs (Centre), de Lattaquié (Ouest), d'Alep (Nord-Ouest), de Raqa (Est), et dans la région de la capitale, Damas, selon les autorités russes. Un chasseur-bombardier Su-34 a notamment détruit un camp qui servait à la préparation de combattants venus de l'étranger dans la banlieue de la ville d'Alep, tandis qu'un dépôt d'obus a été frappé à Harasta, à 10 kilomètres au nord-est de Damas, selon la même source.

Depuis le début de son intervention en Syrie fin septembre, la Russie dit viser exclusivement le groupe djihadiste État islamique et d'autres groupes "terroristes" à la demande du régime de Damas, ce qui justifie l'intervention russe du point de vue du droit international. Cependant, les frappes russes frappent principalement les groupes rebelles modérés et appuient les offensives des troupes du régime de Damas.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'aviation russe aurait bombardé des positions de Daech à Palmyre ce lundi.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-