Christine Angot victime de tags antisémites

Christine Angot victime de tags antisémites

Publié le 22/03/2019 à 12:58 - Mise à jour à 13:02
© FRANCOIS GUILLOT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La romancière, qui est aussi chroniqueuse dans l'émission On n'est pas couché, Christine Angot a été la cible de tags antisémites à Vannes, dans la nuit de mardi 19 à mercredi 20. Samedi 23, elle sera présente pour un festival qui a justement lieu dans cette ville.

"Tous ensemble le 23 mars pour lyncher Christine Angot", est-il écrit sur les murs du Palais des arts de Vannes. Le message, accompagné d'une croix gammée, n'est visiblement pas le seul qui a été inscrit dans la nuit de mardi à mercredi.

"Des tags ignobles, je suis extrêmement choquée", a fait savoir l'organisatrice du festival Les Emancipées, où la chroniqueuse de l'émission On n'est pas couché se rendra samedi .

Christine Angot a d'ailleurs été prévenue de ces tags. Elle n'a cependant pas réagi publiquement à ces insultes qui devraient être enlevées dès ce vendredi 22 selon Le Télégramme.

A voir aussi: En France, le "combat sans fin" contre l'antisémitisme

La société organisatrice de l'événement à porté plainte. Selon la police c'est la première fois qu'un tel incident se produit à Vannes.

Le maire de la ville a lui aussi décidé de poursuivre le ou les tagueurs en justice."Je condamne avec la plus grande fermeté les inscriptions antisémites découvertes aujourd’hui sur le Palais des Arts et aux abords. Ces inscriptions, en lien avec la programmation du Festival les Emancipéés, n’ont pas lieu d’être à Vannes. Je soutiens pleinement Ghislaine Gouby et son équipe : la culture, socle de l’ouverture aux autres et de tolérance ne doit pas être l’otage de messages nauséabonds", a écrit David Robbo dans un communiqué.

"La haine n’a jamais eu sa place à Vannes et ne l’aura jamais", a-t-il poursuivi.

Christine Angot devrait quant à elle bien être présente à ce festival de littérature et de musique aux côtés de Joey Starr, Clara Luciani ou encore Claire Chazal.

A lire aussi:

Doc Gynéco évoque sa relation étonnante avec Christine Angot (vidéo)

Christine Angot suicidaire? Laurent Ruquier dément formellement (vidéo)

Bas-Rhin: les murs d'une mairie recouverts de tags racistes et antisémites

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Christine Angot a fait l'objet e tags antisémites à Vannes.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-