Nice: à 3 ans, il s'échappe de son école et traverse la ville

Nice: à 3 ans, il s'échappe de son école et traverse la ville

Publié le 19/04/2018 à 20:53 - Mise à jour à 20:54
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un petit de garçon a disparu pendant plus de trois heures mardi après-midi à Nice. Il a échappé à la vigilance de l'équipe pédagogique de son école maternelle. La disparition n'a été signalée qu'à 18h, quand la maman de l'enfant est venue pour le récupérer à la garderie.

Un petit garçon de 3 ans prénommé Mohammed a échappé à la vigilance de l'équipe pédagogique de son école maternelle et a passé plus de trois heures tout seul dans la rue, avant d'être retrouvé sain et sauf à l'autre bout de la ville.

L'incident s'est déroulé mardi 17 après-midi à Nice. L'enfant a disparu à 16h30 de son école Las Planas, au moment où il devait être pris en charge par le personnel de la garderie. Mais personne ne s'est inquiété de ne pas l'y voir.

Selon Nice-Matin, qui révèle l'information, sa disparition n'a alors été signalée aux autorités qu'à 18h, quand sa mère est venue pour le récupérer à la garderie.

Lire aussi: Nice - les policiers dans les écoles rassurent et inquiètent à la fois

"A la garderie, ils nous ont dit qu'il n'était plus dans l'établissement depuis 16h30. Ma vie s'est arrêtée. J'ai eu tellement peur", a expliqué Fatima au quotidien.

Deux heures d'angoisse ont suivi l'annonce. Mohammed aurait selon plusieurs témoignages pris un bus et manqué de se faire écraser par une voiture à la descente du véhicule, de l'autre côté de Nice, quartier d'Acropolis.

Mais l'automobiliste, s'apercevant que l'enfant était seul, l'a recueilli puis l'a pris en photo avant de la poster sur les réseaux sociaux pour signaler qu'il l'avait retrouvé.

Le petit garçon a ensuite attendu l'arrivée de sa maman et de la police dans une boulangerie du quartier, entouré d'adultes responsables. "Il souriait, parce qu'il y avait des gens bienveillants autour de lui", a confié sa maman à Nice-Matin. Fin du périple vers 20h.

Fatima, qui ne comprend pas comment son enfant a pu se retrouver tout seul à la rue sans que l'école ne s'inquiète, a annoncé son intention de porter plainte: "Il faut que cette histoire serve de leçon pour que les enfants soient en sécurité".

De son côté, le rectorat a ouvert une enquête administrative pour comprendre ce qu'il s'est passé. D'après la mairie, si l'école ne s'est pas inquiétée, c'est parce que Mohammed n'est pas inscrit tous les jours à la garderie.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un petit garçon de 3 ans a échappé à la vigilance de ses enseignants de maternelle mardi à Nice et a été retrouvé à l'autre bout de la ville.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-