Nord: il massacre le nouveau compagnon de son ex avec une pioche

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Nord: il massacre le nouveau compagnon de son ex avec une pioche

Publié le 29/01/2019 à 12:43 - Mise à jour à 12:54
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 35 ans, père de quatre enfants, est encore dans un état critique ce mardi 29 après avoir été tabassé à coups de manche de pioche par l'ex-compagnon de son amie.

 

C'est un déchaînement de violence qui s'est abattu sur la victime qui se trouve ce mardi toujours dans un état critique. Un jeune homme de 25 ans a littéralement massacré un homme de 35 ans à coups de manche de pioche samedi 26 à Desvres dans le Pas-de-Calais. L'agresseur reprochait à sa victime d'être en couple avec son ex-compagne.

Selon France 3 Hauts-de-France, qui rapporte l'information, les faits auraient eu lieu vers 22h30, à l’extérieur d’un appartement situé dans la résidence Le Caraquet. "Alors que son ex-conjointe, avec qui il partage toujours le gîte avec leur enfant, rentrait d'un dîner avec son nouveau compagnon, le suspect a immédiatement vu rouge. En apercevant l'homme à l'extérieur, il est immédiatement sorti l'agresser, armé d'une pioche", précise le site de la chaîne de télévision.

Lire aussi - En fuite après avoir massacré sa mère à la hache et bu son sang

La victime a été violemment frappée par son agresseur sous les yeux de sa compagne et d'un voisin qui a assisté impuissant à la scène. Le trentenaire a reçu un coup de manche de pioche à la tête qui l'a projeté au sol. Le jeune homme a continué d'asséner de violents coups sur la crâne de sa victime une fois que celle-ci fut tombée.

L’homme de 35 ans, père de quatre enfants, domicilié à Vieil-Moutier, est hospitalisé au CHR de Lille, entre la vie et la mort. Il y a été transféré samedi soir après avoir, dans un premier temps, été opéré à l’hôpital de Boulogne pour un hématome au niveau du crâne.

L'auteur des faits avait pris la fuite à l'arrivée des forces de l'ordre. Il s'est toutefois constitué prisonnier auprès des gendarmes une heure plus tard. Il n'était sous l'emprise d'aucune substance au moment de son interpellation. Il a été mis en examen lundi 28 pour tentative d'homicide volontaire avant d'être placé en détention provisoire. 

Voir:

Finistère: un couple et ses deux enfants massacrés chez eux de façon violente

Hauts-de-Seine: une femme massacrée chez elle, son fils dans un état grave

Villeparisis: un homme massacré à coups de barres de fer en bas de chez lui

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La victime a été tabassée à coups de manche de pioche.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-