Pour gâcher les vacances de sa famille, il déclenche une alerte à la bombe au camping d'Argelès

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pour gâcher les vacances de sa famille, il déclenche une alerte à la bombe au camping d'Argelès

Publié le 09/08/2018 à 15:35 - Mise à jour à 15:42
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a déclenché mercredi une fausse alerte à la bombe dans un camping des Pyrénées-Orientales, dans lequel se trouvait son ex-compagne pour lui gâcher ses vacances. Il a été hospitalisé après son interpellation.

C'est un "canular" téléphonique qui risque de lui coûter cher. Un homme a lancé une fausse alerte à la bombe au camping Taxo d'Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) mercredi 8 provoquant l'évacuation en urgence des 2.000 estivants du lieu.

Les gérants du camping ont reçu peu avant 16h un appel anonyme d’un homme affirmant: "une bombe va exploser dans trois heures". Selon le quotidien L’Indépendant, l’échange s'est conclu par "Inch’Allah" ("Si Dieu le veut", en arabe). Ils ont immédiatement prévenu les forces de l'ordre qui ont ordonné l'évacuation de tous les vacanciers par mesure de sécurité.

Voir - Nice: un enfant fait évacuer deux avions avec une fausse alerte à la bombe

Environ 2.000 personnes ont été évacuées pendant trois ou quatre heures, le temps de faire les vérifications nécessaires. Quelque 70 gendarmes et la police municipale ont été mobilisés, sur place en soutien à une équipe de démineurs. Les résidents ont finalement pu regagner leur emplacement vers 18h30 une fois que l'alerte avait été levée.

Dans le même temps une enquête judiciaire a été lancée et elle a permis de rapidement retracer l'appel et de localiser la personne malintentionnée qui l'avait émise. L'auteur du coup de fil malveillant été ensuite été interpellé et placé en garde à vue. Il s'agit d'un homme âgé d'une cinquantaine d'années résidant dans l'Eure.

"C’est un Français qui n’est pas de confession musulmane ni converti. Il a profité d’un contexte de menace terroriste. Il a agi par esprit de vengeance vis-à-vis de son épouse, il voulait l’enquiquiner" selon Sud-Ouest. En raison de son état psychologique, il a été hospitalisé sous contrainte. Le parquet de Rouen est en charge de l'enquête.

Selon l’article 322–14 du Code pénal, le fait de communiquer ou de divulguer une fausse information dans le but de faire croire qu’une destruction, une dégradation ou une détérioration dangereuse pour les personnes va être ou a été commise est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende.

Lire:

Alerte à la bombe à Rouen: colis suspect au centre commercial Saint-Sever 

Strasbourg: alerte à la bombe place Kléber, panique au centre-ville 

Alerte à la bombe au pôle financier de tribunal de Paris: le bâtiment évacué

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme a déclenché mercredi une fausse alerte à la bombe dans un camping d'Argelès-sur-Mer.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-