Sarthe: un policier tire sur des ambulanciers, le GIGN intervient

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Sarthe: un policier tire sur des ambulanciers, le GIGN intervient

Publié le 05/07/2019 à 07:15 - Mise à jour à 07:16
© LUCAS BARIOULET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un policier a été neutralisé par le GIGN jeudi 4 dans la Sarthe. Sous l'emprise d'une forte dose de médicaments, il avait tiré sur des ambulanciers mercredi 3. 

Le forcené s'est rendu après plusieurs heures de négociations avec les gendarmes d'élite. Un policier d'une quarantaine d'années a ouvert le feu depuis son domicile sur des ambulanciers qui venaient le prendre en charge à la demande de son épouse dans la nuit de mercredi à jeudi à Saint-Christophe-du-Jambet dans le nord de la Sarthe.

Comme le rapporte La Maine Libre, qui révèle l'information, "la femme de l’officier de police a prévenu les secours après que son mari a avalé une grande quantité de médicaments. Le Samu a alors déclenché l’intervention d’une société d’ambulance privée".

Lire aussi - Un forcené retenant un bébé tire sur les gendarmes, le GIGN déployé

Mais lorsque les ambulanciers sont arrivés à son domicile, le policier a menacé des ambulanciers venus lui porter secours en tirant vers eux avec un fusil par la fenêtre. Indemnes mais sous le choc, ces derniers ont toutefois pu alerter les gendarmes qui ont mobilisé l'antenne locale du GIGN.

Une fois sur place, les gendarmes d'élite ont entamé des négociations avec le policier, membre du groupe d’appui judiciaire qui travaillait de nuit au commissariat central du Mans. C'est seulement vers 17h jeudi, après de longues discussions, que le fonctionnaire a pu être interpellé par ses collègues de la gendarmerie.

Le forcené a ensuite été conduit à l'hôpital où il a été pris en charge par le corps médical. Il est sous bonne garde des forces de l'ordre.

Voir:

Charente-Maritime: un forcené retranché avec sa famille s'est rendu

Authon: le forcené retient sa femme, sa soeur et sa fille en otage

Les otages du bar-PMU de Blagnac libérées, le forcené arrêté

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le GIGN est intervenu dans la Sarthe pour neutraliser un policier.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-