Brésil : le ministre de la Santé considère la chloroquine et l'ivermectine dans le protocole médicamenteux contre Covid-19

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Brésil : le ministre de la Santé considère la chloroquine et l'ivermectine dans le protocole médicamenteux contre Covid-19

Publié le 02/05/2021 à 21:11
FranceSoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Le Diario Do Nordeste, journal au Brésil fait état que que :

« Le ministre de la Santé, Marcelo Queiroga, a annoncé qu’il lancera prochainement un protocole de médicaments à utiliser dans le traitement contre Covid-19. »

Ce guide, qui devrait guider les agents de santé, a, comme médicaments probables, la chloroquine et l'ivermectine

Selon Queiroga, le président Jair Bolsonaro (sans parti) souhaite que les professionnels aient une autonomie pour traiter les patients touchés par le nouveau coronavirus. Bien que le ministre admette qu'il existe un « large consensus » sur le fait que les médicaments ne sont pas efficaces en cas de Covid sévère, il affirme que certaines études observationnelles montrent certains avantages  des médicaments chez les patients à un stade précoce de l'infection.

Ces médicaments ont été déclarés inefficaces contre la maladie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Cependant certains pays comme l’Inde, le Sénégal, l’Argentine ont passé outre les recommandations de l’OMS sur la base de nombreuses études prouvant l’efficacité de l’hydroxychloroquine et l’ivermectine.

Le professeur Emmerich dans son debriefing a analysé la différence de politique sanitaire entre deux états du Brésil – le Para qui a cinq fois moins de morts que l’Amazonas, pour conclure que la seule différence est l’usage des traitements précoces recommandés par l’agence de santé.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Brésil : le ministre de la Santé considère la chloroquine et l'ivermectine dans le protocole médicamenteux contre Covid-19

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-