Agnès Buzyn, du Ministère de la Santé à l’OMS en moins d’un an !

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Agnès Buzyn, du Ministère de la Santé à l’OMS en moins d’un an !

Publié le 06/01/2021 à 11:48
Bertrand GUAY / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Surprenant tout le monde, Mme Agnès Buzyn a annoncé avoir rejoint Genève ou elle travaillera auprès du directeur général de l’OMS.

L’ancienne Ministre de la Santé du gouvernement d’Edouard Philippe l’a confirmé officiellement. Depuis le 4 janvier, elle a rejoint Genève où elle assistera le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Mme Agnès Buzyn sera chargée des questions multilatérales, c’est-à-dire de revêtir les habits d’ambassadeur de l’OMS auprès d’institutions prestigieuses, depuis le G7 jusqu’à la fondation de Bill et Melinda Gates.

Un retour à la Santé pour la candidate malheureuse aux municipales de Paris

Mme Buzyn avait quitté le Ministère de la Santé en pleurant cédant sa place à Olivier Véran, quelques jours avant que la crise sanitaire n’explose en France. Elle avait alors la délicate mission de remplacer Benjamin Griveaux à la tête de la campagne des Municipales à Paris. Sa plongée dans la politique parisienne n’aura été que de courte durée, puisqu’elle ne recueillait que 13 % des suffrages exprimés au second tour, marquant son retrait de la vie publique.

Sévèrement critiquée pour sa gestion (ou absence de gestion) de l’épidémie de coronavirus mais aussi pour son « abandon de poste », Mme Buzyn s’est défendue pendant des mois, affirmant à de nombreuses reprises avoir

« quitté le Ministère de la Santé avec le Sentiment d’avoir fait la bonne préparation »

 

Les critiques ne se sont pas tues pour autant, et une plainte a même conduit à une perquisition de son domicile à la mi-octobre. C’est donc une nouvelle voie, qu’emprunte l’ancienne Ministre de la Santé en rejoignant Genève, et la conduisant à renoncer à son mandat de conseillère du 17ème arrondissement parisien. Depuis cette annonce, les opposants politiques à l’ancienne candidate à la mairie de Paris dénoncent un « recasage entre amis » et certains se montrent bien plus virulents.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Agnès Buzyn a rejoint l'OMS depuis le 4 janvier dernier !

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-