Vaccination: une plateforme Internet pour donner son avis

Vaccination: une plateforme Internet pour donner son avis

Publié le 16/09/2016 à 14:07 - Mise à jour à 14:51
©Fred Tanneau/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Face à la méfiance des Français envers les vaccins, le ministère de la Santé a décidé l'ouverture d'une plateforme internet dans le cadre d'une "concertation citoyenne" organisée sur le sujet. Cette dernière "a pour objectif de mieux comprendre les inquiétudes, peurs et critiques qui subsistent à l'égard de la vaccination, afin d'apporter les réponses adéquates", a expliqué ce vendredi le médecin qui co-préside le comité d’orientation de cette "concertation".

Les Français vont pouvoir s'exprimer sur la vaccination et faire des propositions pour faire évoluer la politique vaccinale en France sur une plateforme accessible sur Internet jusqu'au 13 octobre, dans le cadre de la "concertation citoyenne" organisée sur ce sujet par le gouvernement. "La concertation citoyenne a pour objectif de mieux comprendre les inquiétudes, peurs et critiques qui subsistent à l'égard de la vaccination, afin d'apporter les réponses adéquates" , a indiqué ce vendredi 15 à l'AFP le Pr Alain Fischer qui co-préside le comité d'orientation de cette "concertation" annoncée en janvier dernier par la ministre de la santé Marisol Touraine.

La "concertation" a débuté en mai-juin par deux enquêtes d'opinion sur la vaccination (l'une auprès du grand public et l'autre auprès des professionnels de santé) dont les résultats n'ont pas encore été rendus publics. Elle s'est poursuivie cet été par la mise en place de deux jurys - un jury citoyen et un jury professionnel - ayant pour mission d'interroger des spécialistes, de débattre et d'émettre des avis. Selon le Pr Fischer, les jurys se sont déjà réunis pendant trois jours en juillet et se revoient vendredi, samedi et dimanche, pour finaliser leurs avis qui seront remis au comité d'orientation. Dernière étape de la "concertation citoyenne", l'opinion du public sera recueillie jusqu'au 13 octobre sur un "espace participatif" accessible à l'adresse contrib.concertation-vaccination.fr.

Chaque citoyen est invité à exprimer son opinion, à titre individuel ou collectif. Parmi les contributions souhaitées, le comité mentionne des questions ou des avis sur la vaccination, des recommandations pour "améliorer la confiance dans la vaccination" et des recommandations pour "améliorer la couverture vaccinale". Selon une enquête internationale publiée la semaine dernière par la revue EBioMedicine, la France est le pays européen qui a le plus de réticences face aux vaccins, avec un Français sur quatre qui émet des doutes sur la sécurité des vaccins tandis que 17% doutent de leur efficacité.

Ces attitudes négatives pourraient être le résultat des controverses qui ont entouré plusieurs vaccins ces dernières années, notamment le vaccin contre l'hépatite B, les vaccins (Gardasil, Cervarix) contre les infections dues aux papillomavirus (HPV), à l'origine de cancers génitaux, ou encore le vaccin contre la grippe pandémique A (H1N1) en 2009.

"Nous attendons de nos propres enquêtes une vision plus affinée" a commenté pour sa part le Pr Fischer qui doit faire la synthèse des avis recueillis et remettre ses recommandations à la ministre de la santé, "probablement au cours de la 2e quinzaine de novembre".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Chaque citoyen est invité à exprimer son opinion, à titre individuel ou collectif, sur la vaccination.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-