Le revenu universel bientôt dans votre département?

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 30 mars 2018
Mis à jour le 30 mars 2018
Image
La croissance devrait atteindre 1,6% en moyenne en France sous le quinquennat Macron et le déficit d
Crédits
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Le revenu universel pourrait bientôt être expérimenté dans 13 départements.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Treize départements se sont porté volontaires pour expérimenter le revenu universel. Un test qui devrait cependant nécessiter une loi une fois que les contours de la mesure seront définis.

Vous pourrez peut-être bientôt bénéficier du revenu universel, du moins si vous habitez dans un des 13 départements qui souhaiteraient l'expérimenter.

Le concept d'un revenu de base pour tous avait fait largement débat durant la dernière élection présidentielle. Depuis, certaines collectivités ont proposé de l'expérimenter, comme d'ailleurs certaines initiatives privées.

Voir: Revenu universel - un Français tiré au sort va gagner 1.000 euros par mois

La Gironde, l'Ardèche, l'Ariège, l'Aude, la Dordogne, le Gers, la Haute-Garonne, l'Ille-et-Vilaine, les Landes, le Lot-et-Garonne, la Meurthe-et-Moselle, la Nièvre et la Seine-Saint-Denis ont depuis fait part de leur volonté d'expérimenter cette mesure.

Celle-ci est censée permettre de lutter contre la grande pauvreté contre laquelle le RSA montre des limites. En effet, un tiers des personnes pouvant en bénéficier ne le demanderaient pas.

Les contours de ce revenu universel, notamment l'âge minimum des bénéficiaires, restent à définir. Deux idées directrices sont possibles, rappelle l'enquête adressée aux citoyens pour établir ces conditions: "soit une allocation d’un même montant versée à tous, mais qui nécessite une réforme fiscale en profondeur pour la financer; soit une allocation dont le montant diminue en fonction du niveau des autres revenus perçus".

Il devrait en tout cas être au moins de 545 euros (le montant du RSA). Il faudra cependant qu'une loi soit votée pour qu'une telle expérimentation soit mise en place.

Outre la lutte contre la grande pauvreté, certains partisans du revenu universel y voit une évolution nécessaire d'une société dans laquelle l'automatisation favorise l'opulence mais limite le besoin de main d'œuvre. Un tel revenu permettrait notamment aux personnes ne pouvant plus trouver d'emploi de s'épanouir dans d'autres activités sociales ou éducatives.

Le coût d'une telle mesure fait cependant débat. Certaines études l'estime à plus de 400 milliards d'euros.

À LIRE AUSSI

Image
Benoît Hamon, le 13 février 2017 à Paris dans son QG
Revenu universel et taxe robots: les milliardaires Bill Gates et Elon Musk partagent le point de vue de Benoît Hamon
En France, Benoît Hamon le candidat élu via la primaire de la gauche, est un fervent défenseur du revenu universel et de la "taxe robot". En Amérique, ceux qui soutien...
Publié le 21 février 2017
Politique
Image
Benoît Hamon à Lisbonne, le 18 février 2017 après sa rencontre avec le Premier ministre portugais An
Revenu universel: un coût de 350 milliards selon un institut
La mise en place du revenu universel, proposition phare du candidat socialiste Benoît Hamon, pourrait coûter 349 milliards d'euros, estime lundi l'institut Montaigne d...
Publié le 20 février 2017
Tendances éco