Un père perché sur une grue obtient le placement de son fils handicapé dans un centre spécialisé

Un père perché sur une grue obtient le placement de son fils handicapé dans un centre spécialisé

Publié le 06/10/2021 à 15:26 - Mise à jour à 15:38
© Fred SCHEIBER / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Cugnaux

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

AFP - Un père de famille est descendu mercredi d'une grue en haut de laquelle il manifestait près de Toulouse, après avoir obtenu le placement de son fils handicapé dans un centre spécialisé du département voisin du Gers, a constaté un correspondant de l'AFP.

"Malheureusement, il faut en arriver là pour avoir gain de cause", a déclaré Olivier Gutierrez, 57 ans, en redescendant de la grue sur laquelle il était monté quelques heures plus tôt sur un chantier de Cugnaux, à une quinzaine de kilomètres au sud de Toulouse.

Selon Chantal Gutierrez, leur fils Axel aujourd'hui âgé de 24 ans, qui souffre du syndrome de Prader-Willi --notamment caractérisé par une diminution du tonus musculaire et une déficience mentale-- devrait pouvoir rejoindre prochainement un centre spécialisé gersois connaissant bien cette maladie génétique rare.

Il y a deux ans, lors "(d')une réunion d'urgence à la Maison départamentale des personnes handicapés (MDPH) de Haute-Garonne" les parents avaient appris que leur fils Axel ne pouvait pas aller dans cet établissement car ils habitaient en Haute-Garonne, a encore indiqué la mère de famille.

Les parents du jeune homme ont alors fait l'acquisition d'une maison dans le Gers avant de se voir préciser, en juillet dernier, "qu'il suffisait de demander l'accord au département de la Haute-Garonne", a ajouté Mme Gutierrez.

Puis mardi, "on a reçu un courrier de la MDPH comme quoi il fallait tout reprendre à zéro", a souligné la mère de famille expliquant que ce nouveau revirement avait poussé son mari à ce geste désespéré.

Du côté du département, on s'est dit "très heureux qu'Axel puisse avoir cette place" grâce au déblocage d'une place supplémentaire par l'Agence régionale de santé (ARS), a réagi Alain Gabrieli, le vice-président du Conseil départemental de la Haute-Garonne en charge des personnes handicapées.

Selon l'élu, il y aurait ainsi "plus de 200 (familles) en liste d'attente", estimant "qu'il faut plus de places en établissements" ce que le Département réclame à l'Etat, a-t-il souligné.

Auteur(s): Par AFP - Cugnaux

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Olivier Gutierrez, le père d'un enfant handicapé, perché sur une grue pour réclamer une place pour son fils dans un centre spécialisé, le 6 octobre 2021 à Cugnaux, en banlieue toul

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-