Les Enfoirés: Bénabar ne remplacera pas Jean-Jacques Goldman

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les Enfoirés: Bénabar ne remplacera pas Jean-Jacques Goldman

Publié le 10/06/2016 à 14:49 - Mise à jour à 14:55
©Thomas Samson/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Près d'un mois après le départ de Jean-Jacques Goldman des Enfoirés, Michael Youn a expliqué dans une interview qu'il prendrait du temps avec Lorie et Bénabar pour l'élaboration du show prévu en 2017. Face aux vives réactions des internautes, l'interprète de "Quatre murs et un toit" a expliqué qu'il n'était pas question de le remplacer, simplement de continuer l'aventure.

Depuis l'annonce du départ de Jean-Jacques Goldman à la tête des Enfoirés, la question de sa succession ne cesse de faire parler. Il y a quelques jours, les propos de Michaël Youn ont d'ailleurs provoqué un véritable raz-de-marée sur les réseaux sociaux. Dans une interview, l'acteur avait expliqué qu'il prendrait du temps avec Bénabar et Lorie pour s'impliquer à la création du spectacle de la troupe en 2017. Mais les internautes, attristés pour la plupart d'avoir perdu leur chef de file, n'ont cessé de remettre en cause leur capacité à prendre la relève. Face à ces réactions, Benabar a tenu à réagir se montrant clair au micro de RTL. "Je suis un peu surpris de l'interprétation qui a été faite des propos de Michaël qui n'étaient pas du tout ambigus d'ailleurs. C'est à la fois absurde et surtout sans fondement. Jean-Jacques est irremplaçable. Personne n’a la prétention ou l’envie de le remplacer. (...) Je ne suis pas le successeur de Jean-Jacques Goldman", a-t-il ainsi déclaré.

Exaspéré par ces "petites polémiques misérables", le chanteur a rappelé que rien ne changera. "Comme tous les ans, à la demande de la production, on se retrouve les uns et les autres pour préparer le spectacle de l'année à venir. En l'occurrence on va s'enfermer trois jours avec (...) tous ceux qui ont le temps de participer. Rien de nouveau, à ceci près que, cette année, nous n'aurons plus notre patron historique qui a décidé de prendre du recul et c'est bien son droit".

Après 30 années de bons et loyaux services, le directeur artistique de la troupe et créateur de La Chanson des Restos a annoncé vendredi 13 mai, à la grande surprise de tous, sa décision de partir: "on prépare la relève depuis quelques éditions aux Enfoirés. Une équipe rajeunie prend de plus en plus les choses en main et de jeunes artistes s'impliquent. Je crois qu'il est temps de passer la main. Je n'ai plus la créativité, les idées, la modernité que nécessite une telle émission”, a confié le chanteur de 65 ans sur le site des Restos du Cœur.

Jean-Jacques Goldman a toutefois tenu à rassurer la grande famille des Restos, en leur affirmant qu'il s'agit simplement d'un au revoir. "Je vais arrêter quelques années. J'ai l'intention de voyager. Je reviendrai avec plaisir dans quelques années si l'on m'invite et si je suis encore présentable!”.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Bénabar a expliqué pourquoi il ne remplacera pas Jean-Jacques Goldman à la tête des Enfoirés.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-