Le prince George harcelé par les paparazzis, Kate et William s'énervent

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le prince George harcelé par les paparazzis, Kate et William s'énervent

Publié le 15/08/2015 à 11:59 - Mise à jour à 12:13
©Cathal McNaughton/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): RT

-A +A

Très inquiets du harcèlement subis par le prince George, constamment poursuivi par les paparazzis, Kate et William ont publié vendredi 14 une lettre dans laquelle ils demandent aux médias du monde entier de respecter l'intimité et l'enfance de leur fils de deux ans.

Si la plupart des médias, et particulièrement ceux du Commonwealth, respectent l’intimité de la famille royale britannique, quelques paparazzis restent prêts à tout pour vendre des clichés volés de Kate, William, Charlotte et surtout du prince George. C’est pourquoi, très inquiets du harcèlement subi par leur fils âgé de deux ans,"cible numéro un" des photographes, Kate et William ont publié vendredi 14 une lettre ouverte à l’intention des médias du monde entier, leur demandant de respecter son enfance.

"Tout enfant, quel que soit son futur rôle public, mérite une enfance heureuse, à l'intimité et la sécurité préservées", écrit ainsi Jason Knauf, le secrétaire en charge de la communication du duc et de la duchesse de Cambridge. En effet, "les incidents deviennent de plus en plus fréquents et les tactiques de plus en plus inquiétantes. Une ligne a été franchie et toute nouvelle escalade constituerait un véritable risque sécuritaire".

Et de citer divers moyens plus odieux les uns que les autres et régulièrement utilisés par les paparazzis pour prendre des photos du prince George. Pas plus tard que la semaine dernière, "un photographe a loué un véhicule et l'a garé devant une aire de jeux pour enfants. Derrière des fenêtres teintées, il a même pris la peine de pendre des draps dans la voiture pour créer une cachette. Il l'avait remplie de nourriture et de boissons pour tenir une journée de surveillance, dans l'espoir de capturer des images du prince George. La police l'a découvert couché dans le coffre essayant de prendre des photos au téléobjectif ".

Aussi choquant soit-il, cet incident est loin d’être un cas isolé. Ainsi, raconte Jason Knauf, de nombreux paparazzis ont pris l’habitude de suivre toute voiture quittant les propriétés de la famille royale ou encore de se servir d’autres enfants en bas âge pour attirer le prince George dans des zones où il serait plus facile à photographier.

"Ce ne sera pas toujours possible de distinguer une personne prenant des photos d'une autre mal intentionnée", explique-t-il. Et George et Charlotte "ne devraient pas grandir exclusivement derrière les portes des palais et des jardins fermés". Le duc et la duchesse de Cambridge "veulent que leurs enfants puissent jouer dans des espaces publics avec d’autres enfants sans être photographié. Par ailleurs l’intimité de ces autres enfants et de leurs familles devraient également être préservée".

"Les photographes ont eu plusieurs opportunités récentes de prendre des photos de la famille et il y aura régulièrement d'autres occasions au fur et à mesure que les deux enfants grandiront", promet la lettre. Toutefois, tout média qui diffusera des photos volées des Royal Babies sera poursuivi en justice, assure Jason Knauf, avant de conclure: “nous espérons que parler publiquement de ces problèmes aidera ceux qui publient des photos non autorisées des enfants à comprendre la responsabilité qu’ils ont".  

 

Auteur(s): RT


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les paparazzis sont prêts à tout pour prendre le prince George en photo.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-