Eure: une femme meurt poussée dans le vide par son compagnon

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Eure: une femme meurt poussée dans le vide par son compagnon

Publié le 09/07/2018 à 08:02
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une femme d'une quarantaine d'années, mère d'un petit garçon de trois ans, a été tuée par son compagnon vendredi soir à Evreux (Eure). Il l'a poussée dans le vide depuis le balcon d'un appartement au 7e étage d'un l'immeuble. Avant de basculer complètement, la victime l'a entraîné dans sa chute.

Une mère de famille âgée d'une quarantaine d'années est morte vendredi 6 au soir à Evreux dans l'Eure. Elle a été tuée par son compagnon qui l'a poussée dans le vide depuis le balcon du 7e étage de la Tour Bailleau, où elle résidait avec son fils de trois ans, présent au moment des faits.

La victime serait d'abord lourdement tombée sur le toit d'une voiture, avant que son corps ne rebondisse sur un autre véhicule, et qu'elle s'écroule, tuée sur le coup, au sol.

Selon le site Normandie Actu, la quadragénaire aurait entraîné son compagnon, avec qui elle se disputait souvent selon le voisinage, dans sa chute mortelle. Mais lui a survécu au choc. Grièvement blessé, il a été transporté au centre hospitalier d'Evreux.

Lire aussi: il punit ses enfants à coups de ceinture et poignarde sa femme qui s'interpose

L'homme, qui est également âgé d'une quarantaine d'années, n'est apparemment pas le père du petit garçon de la victime. Il entretenait une relation avec la mère depuis quelques mois et venait souvent dans cet appartement.

Les pompiers ont dû forcer la porte de l'appartement pour prendre en charge l'enfant, qui n'a pas été blessé, mais a été transporté en état de choc à l'hôpital d'Evreux, avant que des membres de sa famille viennent s'occuper de lui.

Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte par le parquet d'Evreux.

Le lendemain du drame, de nombreux membres de la communauté congolaise (dont été originaire la victime) de la ville sont venus se recueillir et rendre hommage à cette mère de famille décédée.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une femme d'une quarantaine d'années a été tuée vendredi soir à Evreux (Eure) par son compagnon qui l'a poussée dans le vide.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-