Moirans

Vendredi, Septembre 21, 2018 - 07:10

Un bébé d'un mois a trouvé la mort début septembre dans l'Isère, victime de violences selon les examens médicaux. Ses parents, décrits comme marginaux et sujets aux addictions, ont été mis en examen. Ils risquent la prison à perpétuité.

Mardi, Septembre 18, 2018 - 17:55

Les parents d'un bébé d'un mois, mort subitement le 8 septembre dernier, ont été placés en garde à vue lundi en Isère. Les résultats de l'autopsie de leur nourrisson sont incompatibles avec leur version.

Mercredi, Mai 31, 2017 - 12:17

Laetitia Fabaron a été condamnée mardi à cinq ans de prison dont trois avec sursis pour avoir tué son nouveau né. En mai 2012, un déni de grossesse l'avait poussé à étouffer et congeler son bébé, quelques minutes après sa naissance. Elle est retournée dans la prison pour femmes de Lyon-Corbas.

Mercredi, Septembre 28, 2016 - 17:56

Le tribunal correctionnel de Grenoble a rendu ce mercredi son jugement concernant les émeutes de Moirans (Isère). Un prévenu a été relaxé au bénéfice du doute, tandis que huit ont écopé de prison ferme (de six mois à deux ans) et trois autres condamnés à du sursis.

Mercredi, Septembre 28, 2016 - 08:23

Le tribunal correctionnel de Grenoble doit rendre ce mercredi sa décision concernant les émeutes de Moirans d'octobre 2015. Des peines, jugées laxistes par les parties civiles, allant jusqu'à 14 mois de prison ferme ont été requises par le parquet suite à ces violences et dégradations dont le préjudice est estimé à 400.000 euros.

Jeudi, Septembre 22, 2016 - 15:34

Douze prévenus sont jugés depuis lundi à Grenoble pour leur implications dans de violentes émeutes qui avaient secoué la commune de Moirans (Isère) en octobre 2015. Ce jeudi le parquet a requis 14 mois de prison ferme à l'encontre de trois suspects mais il a demandé du sursis à l'encontre des neuf autres prévenus.

Mercredi, Septembre 21, 2016 - 15:37

Douze prévenus sont jugés depuis lundi à Grenoble pour leur implications dans de violentes émeutes qui avaient secoué la commune de Moirans (Isère) en octobre 2015. Ils ont, pour la plupart d'entre eux, tenté de minimiser leur responsabilité.

Lundi, Septembre 19, 2016 - 10:50

Douze personne, la plupart appartenant à la communauté des gens du voyage, sont sur le banc des accusés du tribunal correctionnel de Grenoble ce lundi. Elles sont soupçonnées d'avoir participé à l'émeute spontanée née d'un refus de permission pour un des leurs emprisonné qui n'avait donc pas pu assister à l'enterrement de son frère.