Réfugoés

Mercredi, Juin 28, 2017 - 12:43

Selon le témoignage d’un haut fonctionnaire rapporté par la revue "XXI", l’ordre officiel de réarmer les génocidaires hutus lors de l'opération Turquoise en 1994 a été donné par l’Élysée. Alors secrétaire général de l' Elysée, Hubert Védrine est directement mis en cause.

Contributeurs

EN DIRECT