Paris: le stationnement en surface sera privatisé en 2018 annonce Anne Hidalgo

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Paris: le stationnement en surface sera privatisé en 2018 annonce Anne Hidalgo

Publié le 23/10/2016 à 12:28
©Xavier Francolon/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Face aux difficultés rencontrées par la capitale pour faire payer les automobilistes, Paris a décidé de confier la gestion de son parc de stationnement à des opérateurs privés. La ville compte cependant garder la main sur la tarification.

Les quelque 140.000 places de stationnement payant en surface à Paris vont être confiées à des gestionnaires privés à partir du 1er janvier 2018, a annoncé la maire de Paris, Anne Hidalgo, dans une interview au Journal du Dimanche (JDD).

Cette réforme, qui était à l'étude depuis plusieurs mois, doit permettre à la Ville de s'assurer d'un meilleur recouvrement des frais de stationnement: selon Mme Hidalgo, 91% des automobilistes "ne mettent pas d’argent dans le parcmètre", soit un manque à gagner de "300 millions d'euros".

Le marché de ces places, qui fera l'objet d'un appel d'offres en 2017, sera "divisé en trois lots géographiques, qui représentent chacun environ 50.000 places de stationnement payant", a expliqué Mme Hidalgo, précisant qu'un "même gestionnaire ne pourra remporter plus de deux lots" pour "éviter toute situation de monopole".

"La Ville conservera la maîtrise totale de sa politique du stationnement: c’est elle qui fixera les tarifs" et "qui percevra les recettes du stationnement", a encore détaillé Mme Hidalgo.

Dans un communiqué publié dimanche 23, la mairie a assuré que "le tarif des deux heures de stationnement actuellement autorisées restera inchangé". "Elle gardera en gestion directe le contrôle du stationnement gênant", a-t-ele aussi précisé.

Cette mesure va permettre à Paris de récupérer dans le giron municipal quelque 1.600 ASP (Agents de sécurité de Paris) aujourd'hui chargés du contrôle de stationnement. Ils seront dès lors "affectés aux missions prioritaires: lutte contre les incivilités, contre la pollution, surveillance de bâtiments municipaux, contrôle de nos politiques de déplacements (couloirs bus, opérations +Paris Respire +...) et stationnement gênant", a précisé Mme Hidalgo.

Quant aux prestataires qui gèreront les parcmètres, ils auront aussi pour mission de "moderniser les pratiques de contrôle, qui existent déjà dans d'autres villes, en utilisant notamment des moyens numériques automatisés".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il y a 140.000 places de stationnement en surface dans Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-