Sauvetage des enfants thaïlandais: Elon Musk propose un sous-marin (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Sauvetage des enfants thaïlandais: Elon Musk propose un sous-marin (vidéo)

Publié le 09/07/2018 à 14:41 - Mise à jour à 14:53
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Faute de faire de Tesla une entreprise performante sur le marché de l'automobile, Elon Musk refait parler de lui en proposant aux autorités thaïlandaises un prototype de sous-marin de sauvetage conçu pour les enfants pour prêter son concours aux jeunes coincés dans une grotte en Thaïlande. Peu de chance qu'il soit utilisé, l'opération de sauvetage ayant déjà commencé.

L'issue prochaine devrait être heureuse: les premiers enfants thaïlandais bloqués dans une grotte depuis le 23 juin commencent à sortir du piège redoutable dans lequel ils étaient prisonniers. Le monde entier retient encore son souffle alors que se déroule l'opération risquée de sauvetage à travers les méandres de la grotte.

Si les secouristes se sont longtemps demandés quelle serait la meilleure stratégie pour sauver les malheureux, un homme avait proposé la solution (selon lui du moins): Elon Musk.

Le patron de Tesla et de SpaceX réagissait au tweet d'un internaute qui lui demandait ce qu'il fallait faire. Et Elon Musk avait la solution: ses équipes ont conçu un sous-marin spécialement conçu pour le sauvetage des jeunes victimes.

Voir aussi - Elon Musk: des salariés virés lui clament leur amour

Vidéo à l'appui le dirigeant américain d'origine sud-africaine assure que son prototype est presque prêt: ce tube adapté à la morphologie d'un enfant peut en effet évoluer en autonomie dans les passages immergés étroits. Peu de chance cependant que l'appareil ne soit livré à temps en Thaïlande alors que l'opération de sauvetage a commencé pour éviter le début d'un passage pluvieux qui aurait pu compromettre la survie des jeunes pris au piège.

Reste au moins le "coup de com" pour le dirigeant dans une période difficile pour ses affaires, le constructeur Tesla miné par des pertes abyssales (709,6 millions de dollars sur le dernier exercice) a dû se séparer de 3.300 employés soit 9% de ses effectifs.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Elon Musk assure avoir la solution grâce à son sous-marin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-